Ticker

Nebenzia: Washington soutient les terroristes en Syrie

New York- SANA / Le représentant de la Russie auprès des Nations Unies, Vasily Nebenzia, a affirmé que les États-Unis soutiennent les terroristes en Syrie et améliore leur image, soulignant que l’intervention de Washington déstabilise la région.

Rapporté par l’agence de presse Novosti, Nebenzia a indiqué la nuit dernière, lors de la réunion du Conseil de sécurité de l’ONU, que la ligne de deux poids, deux mesures de Washington étaient évidents à travers sa tentative de soutenir les terroristes en Syrie malgré leur inscription sur la liste du terrorisme du Conseil de sécurité, et sa condamnation des opérations de l’armée arabe syrienne et ses alliés contre ces terroristes.

Nebenzia a vivement critiqué le soutien de Washington à l’agression israélienne inhumaine et sanglante contre les civils dans la bande de Gaza, soulignant que la présentation par Washington de cette agression comme un « droit à l’autodéfense » incarne un double standard dans la politique américaine.

Dans un autre contexte, le délégué de la Russie auprès des Nations Unies a souligné que le gouvernement syrien a pleinement le droit de recevoir des rapports complets sur les mouvements des fonctionnaires humanitaires, notamment à Idleb.

Il a appelé le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) à ne pas se dérober à ses responsabilités et à mettre en œuvre son mandat prévu par la résolution n° 46/182 de l’Assemblée générale des Nations Unies concernant la coordination des activités humanitaires dans n’importe quelle partie de la Syrie avec le gouvernement syrien, dénonçant à cet effet les tentatives des Nations-Unis de surmonter l’État syrien dans leurs efforts pour acheminer l’aide humanitaire aux différentes régions syriennes.

Nebenzia a souligné que jusqu’à présent, l’aide humanitaire n’a pas atteint Idleb et d’autres zones du nord de la Syrie, ce que le gouvernement syrien cherche à réaliser pour alléger la souffrance des citoyens syriens.

« Il est clair que malgré l’absence de prolongation de la résolution du Conseil de sécurité sur le mécanisme transfrontalier, les Nations Unies ne ménagent aucun effort dans leurs tentatives de surmonter l’État syrien, même si ce dernier a le plein droit de recevoir des rapports complets sur les mouvements des fonctionnaires humanitaires, en particulier à Idleb », a conclu l’ambassadeur russe.

L.A.

Check Also

Arnous envoie un message de condoléances à Mohammad Mokhber, premier vice-président de l’Iran

Damas – SANA / Le président du Conseil des ministres Hussein Arnous a envoyé un message …