Sabbagh : Le projet de résolution américano-français soumis à l’OIAC vise à trouver de nouveaux prétextes pour agresser la Syrie

New York-SANA / La Syrie a réitéré son appel aux États parties de l’OIAC à ne pas suivre les tentative des Etats-Unis et de la France de promouvoir le projet de résolution soumis à la Conférence des États parties de l’OIAC et à y faire face pour que l’OIAC évite de grandes répercussions dans l’avenir.

Lors d’une séance tenue aujourd’hui par le Conseil de sécurité via la vidéoconférence, l’ambassadeur permanent de la Syrie auprès de l’ONU, Bassam Sabbagh, a dit que le projet de résolution vise à trouver des prétextes en vue de commettre davantage d’agressions contre la Syrie.

Sabbagh a affirmé que la Syrie avait condamné à plusieurs reprises l’usage d’armes chimiques par n’importe-qui, n’importe-où et sous n’importe quelle circonstance, et avait insisté sur le fait qu’elle n’avait jamais utilisé des armes chimiques.

Sabbagh a indiqué que la Syrie s’engage à la coopération avec l’OIAC et qu’elle avait réussi à réaliser un accomplissement inédit dans l’élimination de ses stocks et de ses installations de production d’armes chimiques en un temps record et dans des circonstances difficiles.

Et Sabbagh d’ajouter : « La Syrie s’engage à un dialogue organisé avec le « Groupe de l’évaluation de l’Annonce » dans le but de traiter ce qui est resté des questions en suspens, ce qui s’était soldé par un progrès concert et la fermeture de plusieurs questions ».

Sabbagh a fait savoir que la Syrie regrette le traitement avec critiques par certains pays avec le sujet de l’annonce syrienne préliminaire au lieu d’exprimer leur appréciation sur ce qui avait été réalisé et d’encourager à y poursuivre, précisant que la mission d’établissement des faits mène ses enquêtes sur les incidents présumés signalés par des parties suspectes, contrairement à ce que le gouvernement syrien signale.

A.Ch.

Check Also

Le 1er Qadi de Damas appelle à solliciter, lundi prochain, le croissant du mois de ramadan

Damas-SANA / Le 1er Qadi, Mahmoud Maarrawi, a appelé les citoyens à solliciter le croissant …