La Syrie réclame à nouveau le Conseil de sécurité à condamner les agressions israéliennes répétées contre ses territoires

Damas-SANA/Le ministère des Affaires étrangères et des Expatriés a affirmé que la Syrie réclame toujours au Conseil de sécurité de condamner les agressions israéliennes répétées contre sa souveraineté et son intégrité territoriale et de prendre des mesures sérieuses et urgentes pour arrêter ces agressions et pour demander des comptes à l’entité d’occupation israélienne.

Dans un message qu’il a adressé au Secrétaire général des Nations unies et au président du Conseil de sécurité, le ministère a indiqué que cette nouvelle agression israélienne est intervenue deux jours après l’agression perfide menée par l’aviation militaire américaine contre la souveraineté de la Syrie dans le gouvernorat de Deir Ezzor sur les frontières syro-irakiennes et à l’ombre du soutien et de la protection d’Israël par les administrations américaines successives et certains pays occidentaux.

Par ailleurs, le ministère a souligné que l’ennemi israélien avait mené son agression par missiles tout en s’appuyant sur des allégations et des mensonges systématiques utilisés comme prétextes par les agresseurs contre la souveraineté de la Syrie, y compris les occupants américain et israélien. « Ces prétextes ne sont que des tentatives ouvertes pour pratiquer la désinformation, bouleverser les faits et dissimuler la responsabilité d’Israël quant à sa ligne agressive dangereuse et à son soutien continu aux groupes terroristes armés », a indiqué le ministère dans son message.

En outre, le ministère a souligné que l’acceptation par la Communauté internationale des justifications américaines et israéliennes pour lancer ces attaques signifie de transformer le monde en une forêt où il n’y aura pas d’autorité pour les Nations unies, leur Charte et résolutions, le droit international, la sécurité et la paix partout le monde.

« La Syrie n’hésitera pas à exercer son droit de défendre son territoire, son peuple et sa souveraineté par toutes les méthodes garanties par la Charte des Nations unies et les dispositions du droit international », a-t-il ajouté.

Le ministère a conclu son message en affirmant que la République arabe Syrienne, en tant que membre fondateur des Nations unies et ayant foi en le rôle de la légalité internationale, réclame toujours au Conseil de Sécurité d’assumer ses responsabilités dans le cadre de la Charte des Nations unies, dont en premier lieu la préservation de la paix et de la sécurité internationales.

H.Hammoud./R.Bittar

Check Also

La Syrie et la Russie appellent la communauté internationale à dénoncer les sanctions américaines visant la Syrie

Damas-SANA / La Syrie et la Russie ont affirmé que l’occupation par les Etats-Unis et …