« La culture comme appartenance et identité » est le thème de ma 3e journée du dialogue intellectuel dans le cadre des activités de la Rencontre de la jeunesse syro-russe

Lattaquié – SANA / De précieuses informations, chiffres et statistiques sur les dégâts causés aux musées, aux sites patrimoniaux et aux monuments archéologiques dans toute la géographie syrienne du fait de la guerre terroriste et des opérations systématiques de sabotage, de pillage, de vol et de contrebande menées par des réseaux terroristes ont été abordées lors de la séance de dialogue intitulée « La culture comme appartenance et identité » dans le cadre de la Rencontre de la jeunesse syro-russe, qui s’est tenue hier à sa 3e journée, à Lattaquié.

Le dialogue a porté sur les mesures prises par la Direction générale des antiquités et des musées en coopération et coordination avec les autorités concernées pour protéger les collections archéologiques dans les musées, notamment la fermeture des musées, la vidange des pièces antiques, le maintien des antiquités dans des lieux sûrs, la construction de murs autour de grandes pièces qui ne peuvent pas être déplacées, et la fortification des portes et fenêtres intérieures des musées, en plus le lancement d’une campagne nationale de sensibilisation sur l’importance du patrimoine et l’organisation de nombreux événements et conférences scientifiques pour présenter le patrimoine culturel et historique de la Syrie en tant qu’incubateur essentiel de l’identité nationale.

Un certain nombre de jeunes Russes ont exprimé leur tristesse et leurs regrets face à l’ampleur du désastre et des dégâts causés par la guerre aux monuments et aux sites archéologiques, indiquant que la Russie a connu des circonstances similaires pendant la Seconde Guerre mondiale et que son peuple a fait des sacrifices similaires pour protéger son patrimoine archéologique, et ses monuments.

Ils ont évoqué les efforts déployés pour faire connaître aux jeunes leur véritable histoire en organisant des colloques.

De son côté, la jeunesse syrienne a parlé de l’expérience syrienne, riche en dialogues culturels et en efforts inlassables pour activer le rôle de la communauté locale dans la protection du patrimoine et le renforcement de l’identité culturelle.

L.A.

Check Also

Mamlouk rencontre à Moscou les représentants de Bahreïn, du Sultanat d’Oman et de l’Irak en marge de la réunion internationale des fonctionnaires de haut rang responsables des questions de sécurité

Moscou – SANA / Le conseiller des affaires de sécurité nationale au Secrétariat général de la …