Poursuite de l’arrêt de la station d’eau d’Allouk du fait des attaques de l’occupation turque  

Hassaké-SANA/ La souffrance des habitants dans la ville de Hassaké et dans la banlieue ouest pour assurer de l’eau potable se poursuit pour le quatrième mois consécutif, du fait de l’attaque turque qui a visé les lignes électriques qui alimentent la station d’eau d’Allouk il y a plusieurs mois, ce qui a mis la station hors service.

Le directeur de l’établissement des Eaux, l’ingénieur Mohammad Osman, a expliqué dans une déclaration au correspondant de SANA que les souffrances des habitants pour assurer des quantités d’eau potable se poursuivent, à cause de l’arrêt de la station d’Allouk, leur seule source d’eau, depuis le 3 octobre dernier, du fait de l’arrêt des sources d’alimentation électriques qui la fonctionnent après que l’occupation turque les avait visées il y a quelques mois, ce qui a mis la station hors services.

L’ingénieur Osman a souligné que l’établissement poursuit ses efforts pour fournir l’eau potable à la population, en coopération avec certains partenaires aux organisations humanitaires.

R.F.

Check Also

Lavrov et Abdollahian affirment leur engagement à maintenir un haut niveau de coordination sur les questions d’actualité

Moscou-SANA/ Lors d’un appel téléphonique aujourd’hui avec son homologue iranien, Hossein Amir Abdollahian, le ministre …