Sarkis : Les actes terroristes ont baissé le taux de l’exécution des projets de la mise en valeur des terres dégradées

Damas /Un atelier de travail a été organisé aujourd’hui par le ministre d’Etat aux affaires de l’environnement pour débattre l’impact de la crise sur la dégradation du sol en Syrie et sur les stratégies à adopter en vue de la traiter.

A l’ouverture de l’atelier, Nazira Sarkis, ministre d’Etat aux affaires de l’environnement au gouvernement chargé d’expédier les affaires courantes, a assuré que les attaques terroristes menées entre les années 2011 et 2014 se sont soldées par la baisse de taux de l’exécution des projets de la mise en valeur des terres dégradées, de la lutte anti-désertification, de la fixation des dunes de sables et de la réhabilitation des pâturages dégradés.

Elle a fait noter que le ministère avait élaboré, en collaboration avec toutes les parties concernées, un plan national pour la lutte anti-désertification.

A noter que les participants à l’atelier qui durera deux jours examineront l’usage des technologies de télédétection dans le contrôle de la dégradation des terres, les objectifs des Conventions des Nations Unies et de leur rôle dans la protection des ressources naturelles.

R.F. / A. Chatta

Check Also

Adoption d’un ensemble de mesures pour garantir la continuité des industries pharmaceutiques

Damas-SANA / Une réunion tenue à la présidence du Conseil des ministres pour examiner l’état …