Le président al-Assad effectue la prière de l’Aïd al-Adha dans la mosquée de Saad Ben Mouaz à Daraya

Damas/ Le président Bachar al-Assad a effectué la prière de l’Aïd al-Adha dans la mosquée de Saad Ben Mouaz dans la ville de Daraya dans la banlieue de Damas.

Des membres de la Direction du Parti et du gouvernement, un certain nombre d’oulémas et des membres de l’Assemblée du Peuple ont fait la prière avec le président al-Assad.

Cheikh Adnan Afyouni a prononcé le sermon de l’Aïd al-Adha dans lequel il a affirmé que la fête de cette année porte une lueur d’espoir du rapprochement de la fin de la crise en Syrie en raison des victoires remportées par l’armée arabe syrienne et de la disposition des Syriens à aller loin dans la réconciliation nationale.

president-al-assad-priere

S’adressant au président al-Assad, cheikh Afyouni a indiqué que le fait de choisir cette mosquée à Daraya pour faire la prière, porte des indications importantes, la première est pour que les Syriens et le monde entier constatent que la dépendance à l’Occident et à ses agents avait transformé cette ville, qui grouillait de vie, en des ruines. « Faire la prière dans cette ville donne le feu vert à sa reconstruction et fait preuve de la sincérité de l’Etat syrien dans la protection de tout pouce de cette patrie chère », a fait savoir cheikh Afyouni qui a affirmé que les Syriens n’ont comme choix que la réconciliation qui est le moyen le plus garant et le moins cher pour sortir de la crise.

A la suite de la prière, le président al-Assad et ses compagnons ont fait une tournée dans des rues de la ville qui étaient la cible d’opérations de sabotage systématiques par les réseaux terroristes, laquelle a englobé les lieux de culte, les infrastructures et les propriétés publiques et privées.

declaration-du-president

Dans une déclaration à l’information nationale, le président al-Assad a indiqué que la visite aujourd’hui à Daraya porte beaucoup de significations, disant : « Cette visite, même si elle était symbolique, n’est pas adressée au peuple syrien, car moi et le peuple syrien, nous vivons dans le même état depuis le début de la crise ».

Le président al-Assad a fait savoir que le complot était clair, ainsi que le rôle extérieur et celui des agents et des traîtres.

Le président al-Assad a ajouté qu’il n’adressera pas un message au citoyen syrien, mais à ceux qui avaient agi contre la Syrie et qui avaient misé sur la chute de la Syrie dans les 1ers jours, semaines et mois, notamment les pays impliqués directement dans la conspiration contre la Syrie et dans le soutien aux terroristes.

« En tant qu’Etat, quand nous venons à cette zone nous adressons un message disant apprendre que l’Etat syrien est déterminé à récupérer toute zone de la main des terroristes,  à y réinstaurer la sécurité et la stabilité et à reconstruire les infrastructures et tout ce qui a été détruit aux niveaux humain et matériel », a ajouté le président al-Assad.

« Nous sommes ici pour substituer la liberté falsifiée par la liberté réelle qui commence par le  rétablissement de la sécurité et se poursuit par la reconstruction pour se terminer par la décision nationale autonome », a-t-il fait savoir.

« Nous sommes ici pour répéter, avec les Syriens, dans ce jour béni Allahu Akbar dans son vrai sens et non pas dans le sens illusoire », a ajouté le président al-Assad qui a affirmé que le message adressé spécialement de Daraya est un message général englobant toute la Syrie et toute zone libérée.

Quant au propos disant que l’Etat syrien déplace les habitants et change la répartition démographique dans toute zone libérée ou celle qui fait l’objet de la réconciliation, le président al-Assad a assuré que cette terminologie est grave et avait été abordée par de différentes formes pendant la crise, soulignant que cette terminologie ne vise pas Daraya, mais la Syrie entière dans le but de donner à certains Syriens qui n’analysent pas et au monde, une image que la société syrienne est incohérente.

president-tournee

Le président al-Assad a, en outre, affirmé que la crise avait enseigné beaucoup de Syriens qu’il est difficile de commercialiser un « ancien produit avec une nouvelle boîte », ce qui signifie que la conscience en Syrie est à son haut niveau.

Le président al-Assad a appelé tous les Syriens à s’orienter vers la réconciliation, précisant que l’Etat s’engage toujours à son mot et à tout engagement devant n’importe quel groupe et il tend la main en vue de réaliser les réconciliations et d’arrêter l’effusion de sang.

“Les portes de la patrie sont ouvertes directement à tous ceux qui veulent revenir au giron de la Patrie et de l’Etat. Mais on dit aux autres qui sont déterminés à être des outils, que les forces armées poursuivent leur travail sans hésitation et sans prendre en compte les circonstances internes ou externes pour stabiliser toute zone en Syrie”, a conclu le président al-Assad.

 

R.B. / A. Chatta

 

Check Also

Le ministère de la Santé :15 nouveaux cas d’infection au Coronavirus découverts parmi les Syriens venant au pays

Damas – SANA/ Le ministère de la Santé a annoncé que 15 nouveaux cas d’infection …