Sayyed Nasrallah : La fermeté de la Syrie et le soutien apporté par ses alliés ont abouti au changement de la position internationale

Beyrouth/Le Secrétaire général du Hezbollah, Sayyed Hassan Nasrallah, a affirmé que la fermeté de la Syrie et le soutien apporté par ses alliés avaient abouti au changement de la position internationale envers la Syrie.

Dans une interview accordée ce soir à la chaîne al-Manar, Sayyed Nasrallah a fait savoir que le retour des terroristes takfiristes en France, en Allemagne, en Belgique, en Grande-Bretagne et aux autres pays, a eu ses répercussions sur la position internationale envers la Syrie.

”L’escalade de la position politique et militaire russe envers la Syrie a poussé les Européens et les Américains à changer leur position envers ce pays”, a expliqué Sayyed Nasrallah.

Par ailleurs, il a fait noter que des pourparlers sont en cours depuis plusieurs mois, dans le but de former une coalition irano- irako- syro- russe pour faire face à toute forme de terrorisme dans la région, affirmant qu’il y a un grand nombre de terroristes qui combattent en Syrie, notamment au nord, et qui appartiennent à des pays situés près de la Russie, qui craint qu’ils reviennent, ce qui compromet sa sécurité nationale.

Sayyed Nasrallah a considéré les deux positions russe et iranienne à l’égard de la question du président syrien Bachar al-Assad, comme très fermes, indiquant que les développements sur le terrain avaient généralement influé sur la position internationale.

”La Turquie peut servir le projet de la lutte antiterroriste si elle fermera ses frontières devant le réseau terroriste de ”Daech” et l’empêchera de vendre le pétrole”, a précisé Sayyed Nasrallah.

Quant à la situation à Zabadani, Sayyed Nasrallah a fait savoir que deux semaines après le début de la bataille, la situation des ”personnes armées” s’était détériorée et qu’elles avaient proposé l’équation des deux localités de Fouaa et Kafaryya dans la banlieue d’Idleb contre la ville de Zabadani dans la banlieue de Damas.

Sayyed Nasrallah a conclu en soulignant qu”’Israël” est le premier bénéficiaire de ce qui se passe dans la région et le monde arabe, pour imposer la colonisation, l’hégémonie et la judaïsation d’al-Qods, assurant que la victoire de la Syrie dans sa bataille menée contre le terrorisme va renforcer l’axe de la résistance et constitue une menace stratégique pour ”Israël”.

D.H./ R.B. / A. Chatta

Check Also

Les derniers développements de l’opération militaire russe en Ukraine

-Les autorités de Kherson: Les déclarations du régime de Kiev d’une contre-attaque sont vides.   …