Exposition d’art plastique de cinq plasticiennes à la galerie « Art House » à Damas

Damas –SANA/Elles se sont rencontrées à nouveau, mais cette fois en tant que plasticiennes, après avoir pris leurs diplômes de la Faculté des Beaux-Arts, et précisément du Département de peinture à l’huile et ont inauguré leur première exposition « Cinq » à la galerie d’Art House à Damas.

Les cinq artistes, dont l’exposition se poursuit jusqu’au 26 du mois en cours, sont Ayat al-Zoebi, Tarab Issa, Reham al-Tinawi, Chourouk Fleihan et Hiba Rahounji .

Leurs tableaux se varient entre le réalisme et l’abstraction, et elles se sont appuyés sur l’art expressif pour transférer leurs idées en tableaux pour que leur exposition soit en harmonie avec le lieu.

Dans un entretien accordé avec SANA, la plasticienne Issa a affirmé que la galerie « Art House » avait été choisie pour des raisons techniques, dont sa cohérence avec le contenu des peintures.

Et à propos de ses cinq tableaux, elle a fait savoir qu’ils reflètent des objets de la vie quotidienne, indiquant l’utilisation de matériaux naturels tels que le charbon de bois, la cendre et l’acrylique.

Quant à la plasticienne Tinawi, elle a précisé que les tableaux avaient été achevés au moment de l’obtention du diplôme après quatre mois de travail, indiquant que ses peintures, qui portent le nom de « poisson », visent à indiquer la flexibilité et l’harmonie de la vie.

La plasticienne al-Zoebi a parlé de son projet baptisé « la routine quotidienne » qui décrit la routine habituelle dans laquelle nous vivons dans chaque maison.

La plasticienne Rahounji a fait référence au mouvement dans ses tableaux, qui lui rappelle son enfance.

La plasticienne Fleihan a mis l’accent sur l’importance de cette exposition collective avec ses amies plasticiennes, considérant que c’est le début pour que chacune d’entre elles ouvre son propre exposition.

Elle a souligné qu’elle a utilisé la couleur bleue dans ses tableaux car il est le symbole de la paix et la tranquillité.

B.D./ L.A.

Check Also

Les attaques de l’occupant turc et de ses mercenaires se poursuivent sur la station d’eau d’Allouk dans la banlieue de Hassaké

Hassaké – Sana/ Les attaques de l’occupation turque et de ses mercenaires se poursuivent pour …