Ticker

Miqdad examine avec Msuya l’action humanitaire des Nations Unies et de leurs agences en Syrie

Damas-SANA/Le ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, Fayçal Miqdad, a discuté ce matin avec la sous-secrétaire générale des Nations Unies aux Affaires humanitaires, Joyce Msuya, et la délégation qui l’accompagne, du rôle des Nations Unies dans la réponse humanitaire à la situation en Syrie, des activités menées par le Bureau de la coordination des Affaires humanitaire (OCHA) et les organisations internationales travaillant dans les affaires humanitaires et divers aspects de l’action humanitaire menée par les Nations Unies et leurs agences en Syrie.

Au cours de la réunion, le ministre Miqdad a dénoncé la politisation de l’aide humanitaire par des pays occidentaux pour des objectifs politiques, soulignant l’importance du respect des principes de l’action humanitaire en Syrie et de l’engagement à la neutralité et à l’autonomie, « ce qui contribue à garantir les services de base et à acheminer l’aide à ses bénéficiaires effectifs à l’intérieur de la Syrie », a-t-il fait savoir.

Le ministre Miqdad a évoqué les effets non humanitaires des mesures coercitives unilatérales imposées par les Etats-Unis et leurs alliés occidentaux au peuple syrien, soulignant la nécessité pour les Nations unies de déployer les efforts pour mettre fin à ces mesures qui se contredisent avec la Charte des Nations unies et le droit international.

Pour sa part, Msuya a affirmé son intérêt à obtenir le financement nécessaire pour l’action humanitaire en Syrie, et a considéré que la Syrie est parmi les priorités de l’action humanitaire aux Nations Unies.

Elle a exprimé sa gratitude au gouvernement syrien pour les facilités qu’il fournit en vue d’assurer le succès de l’action du Bureau de la coordination des Affaires humanitaires, ajoutant qu’elle aspire à l’amélioration des mécanismes de travail, ce qui conduira au renforcement de la coopération et de la coordination dans tous ces domaines.

Elle a indiqué que sa visite en Syrie s’inscrit dans le cadre de son souci d’examiner de près les efforts de secours et de réponse menés par les Nations Unies sur place et de tirer des conclusions fondées sur les faits et les vérités dans le but de développer une vision réaliste des besoins du peuple syrien.

Msuya a affirmé sa disposition à discuter avec le gouvernement syrien des difficultés qui entravent l’action des organisations humanitaires en Syrie afin de parvenir à une vision commune pour les surmonter loin de toute considération politique.

 

Raghda Bittar

Check Also

L’occupation américaine vole 45 camion -citerne chargés de pétrole et les transporte vers ses bases en Irak

  Hassaké-SANA/L’occupation américaine a continué de voler le pétrole syrien dans la zone de Jazira, alors …