La Défense russe: Destruction de 67 installations militaires ukrainiennes, dont 6 QG

Moscou –SANA/Le ministère russe de la Défense a annoncé que les forces russes ont détruit, pendant les dernières 24 heures, 67 installations militaires ukrainiennes, dont 6 centres de commandement, et ce dans le cadre de l’opération militaire spéciale visant à protéger les habitants du Donbass.

Dans un briefing qu’il a fait aujourd’hui, le porte-parole du ministère, le général Igor Konashenkov, a indiqué que les forces de missiles russes avaient détruit, la nuit dernière, 408 cibles militaires en Ukraine, dont 383 positions de mobilisation humaine et du matériel de combat et 18 centres de soutien, ce qui a conduit à l’élimination de plus de 300 éléments des nationalistes extrémistes ukrainiens et à la destruction d’environ 40 véhicules et blindés.

Konashenkov a fait noter que les systèmes de défense antiaérienne russes avaient abattu un avion militaire de type « Su-24 » de l’armée de l’air ukrainienne au-dessus de Mykolaivka dans la République de Lougansk, et 5 drones ukrainiens avaient été détruits dans les différentes localités.

Konashenkov a souligné que 4 cibles militaires ukrainiennes avaient été éliminées en utilisant de missiles aériens de haute précision, y compris des dépôts d’armes et de munitions, faisant noter que les forces de défense aérienne russes avaient repoussé une attaque avec un missile balistique « Tochka-U » à la périphérie de la localité  d’Izioum dans l’oblast de Kharkov.

Konashenkov a fait savoir que les forces ukrainiennes avaient mené une attaque intensive de missiles avec des missiles de « Tochka-U » et plusieurs lance-roquettes de grande puissance sur des zones résidentielles du centre de la ville de Kherson, où se trouvent des jardins d’enfants, des écoles et un certain nombre d’institutions sociales.

« Les unités de défense aérienne russes avaient repoussé l’attaque au missile et 12 obus du système de lancement de missiles de grande puissance avaient été abattus, en plus de deux missiles balistiques de type (Tochka-U) », a ajouté Konashenkov.

Konashenkov a souligné que les frappes de missiles arbitraires lancées par le régime de Kiev sur les zones résidentielles d’Izioum et de Kherson constituent un crime de guerre et une violation flagrante du droit international humanitaire.

B.D./L.A.

Check Also

La sélection syrienne de football (juniors) bat son adversaire qatarie dans un match amical

Abou Dhabi-SANA / La sélection syrienne de football (juniors) a eu l’avantage aujourd’hui sur son …