Ouverture d’un centre de régularisation de la situation à Essal al-Ward dans la banlieue de Damas

Gouvernorats –SANA/ Les services compétents ont ouvert aujourd’hui un centre de régularisation de la situation dans la localité d’Essal al-Ward dans la banlieue de Damas, alors que les centres de régularisation de la situation dans la ville de Tell, dans la ville de Deir Ezzor et dans les deux banlieues d’Alep et de Raqqa ont continué à recevoir les civils recherchés, les déserteurs et les personnes qui ont échappé aux deux services obligatoires et de réserve pour qu’ils régularisent leur situation au milieu de procédures simplifiées.

Le correspondant de SANA dans la banlieue de Damas a fait savoir que les services compétents avaient ouvert aujourd’hui un centre dans la localité d’Essal al-Ward à la demandes des habitants et des dignitaires de la région pour assurer l’adhésion des personnes de la localité et de sa périphérie au processus de régularisation.

Il a en outre souligné que le processus de régularisation de la situation des dizaines de personnes s’était poursuivi dans la ville de Tell.

Un certain nombre de personnes, dont la situation avait été régularisée, ont qualifié d’ « opportunité précieuse » ce processus que l’Etat leur avait accordé pour qu’ils régularisent leur situation, appelant toutes les personnes englobées par le processus à le rejoindre et à reprendre une nouvelle vie.

Dans la banlieue de Raqqa, le correspondant de SANA a indiqué que les comités de régularisation de la situation avaient reçu aujourd’hui un certain nombre de personnes recherchées aux centres de Sabkha dans la banlieue est et de Dibsi Afnan dans la banlieue ouest du gouvernorat et avaient régularisé leur situation avec simplicité.

Dans la banlieue est d’Alep, le correspondant de SANA a fait savoir que les deux centres de Deir Hafer et Tell Arn continuent à recevoir les personnes recherchées qui souhaitent régulariser leur situation.

Dans le même contexte, un certain nombre de citoyens ont régularisé aujourd’hui leur situation dans le centre de la salle Amel dans la ville de Deir Ezzor dans le cadre de la régularisation globale relative aux habitants du gouvernorat.

Le correspondant de SANA a indiqué qu’en dépit des obstacles dressés par la milice des « FDS », des dizaines de personnes étaient venues aujourd’hui des zones de déploiement de la milice et de l’occupant américain et avaient rejoint le processus de régularisation avancé par l’Etat.

B.D./ A.Ch.

Check Also

Le gouverneur de Soueidaa et l’ambassadeur du Venezuela examinent les moyens de coopération conjointe dans des projets d’investissement

Soueidaa-SANA/ La rencontre du gouverneur de Soueidaa, Bassam Parsik, avec l’ambassadeur de la République bolivarienne …