Les extrémistes ukrainiens poursuivent leurs agressions contre les civils

Kiev-SANA/15/3 Le groupe ukrainien extrémiste « Azov » a ouvert le feu aujourd’hui sur une voiture avec des citoyens à bord, dont des enfants, qui ont tenté de quitté la ville ukrainienne de Marioupol.
Selon le site-web « Russia Today », certaines personnes ont été blessé par la fusillade, tandis que les extrémistes ont menacé de les tuer avant de les autoriser de partir vers le village de Sartana.

De même, le Commandement des forces populaires de la République de Donetsk a fait savoir que 80 mineurs sont bloqués à la mine de charbon de Skoschenskil à Donetsk, après avoir été touchée par un bombardement ukrainien.

Le Commandement a indiqué dans un communiqué que le bombardement ukrainien avait provoqué la perturbation des trous de ventilation et la détention de 80 mineurs sous terre, soulignant que les spécialistes effectuent des travaux de restauration et tentent de sauver les mineurs.

Pour sa part, le QG de la défense régionale de la République de Donetsk a fait noter que 83 personnes, dont 6 enfants, avaient été évacuées hier de Marioupol et de Volnovakha vers la République de Donetsk.

L.S./ D.Hmaiché.

Check Also

Deux palestiniens blessés et deux autres arrêtés dans une incursion des forces d’occupation dans plusieurs zones en Cisjordanie

Qods occupé – SANA / Deux palestiniens ont été blessés et 18 autres ont été arrêtés …