Avec la participation de la Syrie, coupe d’envoi à Bagdad de la conférence régionale de la FAO

Bagdad-SANA/Les travaux de la 36ème session de la Conférence régionale pour le Proche-Orient de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont débuté aujourd’hui, avec la participation de la Syrie, et se poursuivront jusqu’à demain dans la capitale irakienne, Bagdad.

Au premier jour de la conférence, les participants discuteront plusieurs sujets, dont la sécurité alimentaire, les moyens d’assurer une alimentation saine à tous pour une vie meilleure, la construction de sociétés locales rurales capables de résister et les mesures de relance verte.

En marge de la conférence, le ministre de l’Agriculture et de la Réforme agraire, Mohammad Hassan Qatana, chef de la délégation syrienne, a discuté avec son homologue irakien, l’ingénieur Mohammad Karim al-Khafaji, du développement et du renforcement des relations de coopération entre les deux pays dans les domaines de la recherche scientifique agricole, de la production végétale et animale, de la santé animale et de la richesse piscicole et de la coopération pour mettre à jour les décisions relatives à l’importation, à l’exportation et à la quarantaine agricole, ce qui contribue à soutenir le secteur agricole dans les deux pays.

Le ministre Qatna a appelé à allouer aux produits agricoles syriens, en particulier les agrumes, certains avantages préférentiels, pour qu’ils soient plus compétitifs sur le marché irakien, soulignant que malgré les facilités qu’accorde le gouvernement syrien à cet égard les quantités exportées vers l’Irak ont ​​considérablement diminué l’année en cours par rapport à l’année précédente.

Le ministre Qatana a souligné l’importance de la coordination entre les deux pays pour trouver des solutions aux problèmes de l’échange de produits agricoles, du transport et de la commercialisation, à ajouter les coûts élevés de dédouanement et du transport sur le territoire irakien.

Le ministre Al-Khafaji a affirmé la communication avec l’Autorité irakienne des ports frontaliers afin de prendre une décision concernant les exportations agricoles syriennes en fonction des avantages préférentiels accordés, et de mener une étude sur les marchés de gros et les difficultés qui entravent l’arrivée du produit syrien au marché irakien.

Il a souligné l’importance d’organiser l’échange de produits agricoles de manière à préserver les produits locaux dans les deux pays et de trouver un système d’alerte précoce pour les maladies transfrontalières.

Le ministre Qatana a également rencontré le ministre irakien du Commerce, Alaa Ahmad al-Jubouri, qui a souligné la nécessité d’organiser une exposition de produits syriens à Mossoul afin de stimuler l’entrée des marchandises syriennes sous toutes leurs formes sur le marché irakien.

Le ministre Qatana et son homologue libanais, Abbas Haj Hassan, ont discuté du développement de la coopération entre les deux pays dans les domaines de la recherche scientifique agricole, de la quarantaine agricole et vétérinaire et des médicaments vétérinaires.

Raghda Bittar

Check Also

Lougansk … Les forces ukrainiennes subissent de lourdes pertes

Lougansk – Sana/ Le porte-parole des forces de la République populaire de Lougansk, Ivan Filipponenko, …