Poursuite de la régularisation de la situation au milieu d’un grand afflux et de la satisfaction des habitants

Gouvernorats-SANA / Des dizaines de personnes des gouvernorats de la banlieue de Damas, d’Alep, de Raqqa et de Deir Ezzor ont rejoint aujourd’hui le processus de régularisation de la situation en vertu des accords avancés par l’État pour rétablir la stabilité et faire retourner la vie normale dans les zones libérées.

Le correspondant de SANA à Alep a fait savoir qu’un certain nombre de civils recherchés, de personnes qui avaient échappé aux deux services obligatoire et de réserve, et de déserteurs avaient régularisé aujourd’hui leur situation après être venus de différents villages, localités et zones du gouvernorat, soulignant que la plupart d’eux étaient venus des zones contrôlées par la milice des « FDS » et les réseaux terroristes soutenus par l’occupant turc.

Dans la banlieue de Damas, le chef du Conseil municipal de Kiswa, Ali Qadour, a indiqué à la correspondante de SANA que le processus de régularisation de la situation dans la banlieue sud de Damas se poursuit.

« Toutes les personnes de la ville de Kiswa et des villages avoisinants, englobées par le processus de régularisation, peuvent le rejoindre au milieu de procédures aisées et faciles pour reprendre leur vie normale », a ajouté Qadour.

À Deir Ezzor, le processus de régularisation de la situation des habitants du gouvernorat s’est poursuivi au centre de régularisation de la situation dans la salle d’Amel.

Des dizaines de personnes recherchées ont afflué au centre pour régulariser leur situation et reprendre leur vie normale.

Dans la localité de Sabkha, dans la banlieue est de Raqqa, le correspondant de SANA a indiqué que le nombre de personnes qui avaient régularisé leur situation s’accroît en raison de la satisfaction des habitants.

Bulletin français

Check Also

L’occupant turc réattaque à l’artillerie la zone d’Abou Rasseine dans la banlieue nord de Hassaké

Hassaké –SANA/ Les forces d’occupation turques ont réattaqué à l’artillerie la zone d’Abou Rasseine et …