L’ambassadeur Ala : L’embargo, le terrorisme et l’agression transgressent gravement les droits de l’homme en Syrie

Genève-SANA / L’ambassadeur permanent de la Syrie auprès du Bureau de l’ONU et des autres organisations internationales à Genève, l’ambassadeur Hussam Eddine Ala, a affirmé que l’ embargo, le terrorisme, l’agression et l’occupation américaine, turque et israélienne permanente des parties des territoires syriens transgressent gravement les droits de l’homme en Syrie, notamment le droit à la vie, à la santé, à la nourriture et au développement.

Dans un communiqué qu’il a lu aujourd’hui lors d’une séance du Conseil des droits de l’homme consacrée à l’adoption du rapport d’équipe de travail concernée par la révision périodique globale pour la Syrie, l’ambassadeur Ala a indiqué que le mécanisme de cette révision constitue le cadre international optimal pour examiner avec objectivité, transparence et professionnalisme le registre des droits de l’homme de tous les pays sur la base de l’égalité et sans discernement ni sélectivité.

Et Ala de poursuivre : « La Syrie a soumis son 3e rapport national et sa délégation, présidée par le vice-ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, Bachar Jaafari, a pris part au débat du rapport et à la réponse aux questions et a présenté recommandations objectives et constructives compatibles avec les objectifs et les principes sur lesquels le mécanisme de la révision périodique globale s’est basé et qui ont reflété une réalisation de la situation et des circonstances que la Syrie fait l’objet et des défis qui entravent les efforts qu’elle déploie pour appliquer les recommandations du round précédent et pour consolider les cadres nationaux pour remplir ses engagements internationaux dans le domaine des droits de l’homme, en particulier les répercussions négatives de l’embargo et des mesures coercitives et unilatérales illégales imposées par les Etats-Unis et l’Union européenne au peuple syrien ».

Ala a indiqué que la Syrie regrette la tentative de certaines délégations de dévier la séance de débat de son rapport national de la voie objective et de l’exploiter en vue pratiquer la tromperie, soulignant que la Syrie avait immédiatement rejeté un petit nombre de recommandations lancées pour des objectifs politiques qui se contredisent avec les principes sur lesquels se base le mécanisme de révision périodique globale.

A.Ch.

Check Also

Un sondage : la majorité des américains s’inquiètent de la détérioration de l’économie de leur pays et de la hausse des taux d’inflation

Washington-SANA  /La majorité des américains sont inquiets de la détérioration de l’économie et des conditions …