Conférence de presse sur l’inscription des Qoudoud aleppins sur la Liste du patrimoine humain de l’UNESCO

Damas-SANA/La ministre de la Culture, Loubana Mouchaweh a affirmé que l’inscription par l’UNESCO des Qoudoud aleppins sur la liste du patrimoine humain est une confirmation du monde que c’est nous qui avons édifié la civilisation.

Lors d’une conférence de presse, tenue aujourd’hui, Mouchaweh a dit: « un nouvel élément du patrimoine syrien s’inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité de l’UNESCO pour l’an 2021 »

Elle a ajouté que le comité international pour la protection du patrimoine culturel immatériel avait apprécié, dans sa décision, le dossier des Qoudoud aleppins vu son importance en tant que patrimoine immatériel et sa capacité de consolider la paix et le dialogue entre les communautés.

Mouchaweh a indiqué que le Trust syrien pour développement, en coopération avec le ministère de la culture, avait déployé un grand effort, à l’intérieure et à l’extérieur, dans la préparation du dossier des Qoudoud aleppins conformément à une méthode précise, affirmant l’objectif actuellement est d’investir ce dossier de la meilleure façon pour garantir un meilleur avenir pour la Syrie.

Elle a ajouté : « Après dix ans de guerre terroriste, nous avons libéré la plus grande partie de nos territoires, mais nous sommes aujourd’hui soumis à un blocus économique et psychologique, afin de détruire notre identité syrienne, notre volonté et notre capacité de résister et de donner »

Elle a souligné que l’inscription des Qoudoud aleppins sur la liste du patrimoine humain confirme que “le monde reconnaît que nous avons édifié la civilisation et que nous avons construit notre culture au fil de l’histoire et l’avait enrichi par des idées constructives”.

De même, la ministre de la Culture a affirmé que cet accomplissement avait brisé l’embargo et renforcé psychologiquement l’espoir et la capacité de maintenir notre fermeté face aux défis.

Elle a mis l’accent sur la grande importance de cet accomplissement au niveau économique, faisant savoir qu’il signifie que nous pouvons être à la tête de la carte culturelle du monde, et de passer ensuite à la carte touristique du monde.

Mouchaweh a fait savoir que l’inscription de Qoudoud aleppins sur la liste du patrimoine humain se reflètera positivement non pas seulement sur la ville d’Alep mais aussi sur toutes les villes syriennes.

Pour sa part, le membre du conseil des secrétaires du trust syrien pour le développement, Fares Kallas, a fait savoir que la guerre contre l’identité syrienne “nous a poussé à prendre des mesures pour la protéger en authentifiant le patrimoine immatériel et les sites archéologiques endommagés”.

Quant au directeur exécutif du Truste syrien pour le développement, Chadi al-Alachi, il a affirmé que l’objectif essentiel du Truste syrien pour le développement est de protéger l’identité culturelle syrienne, ajoutant qu’il œuvre actuellement pour ranimer les anciens souks d’Alep.

A.Saijary / L.A.

Check Also

Les attaques de l’occupant turc et de ses mercenaires se poursuivent sur la station d’eau d’Allouk dans la banlieue de Hassaké

Hassaké – Sana/ Les attaques de l’occupation turque et de ses mercenaires se poursuivent pour …