Miqdad à Pedersen : L’importance d’éviter toute ingérence extérieure dans l’action du comité de débat de la constitution

Damas-SANA/ Le ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, Dr Fayçal Miqdad, a rencontré aujourd’hui l’envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Syrie, Geir Pedersen et la délégation qui l’accompagne.

La rencontre a porté sur l’évolution de la situation en Syrie et le déroulement du processus politique.

Miqdad a évoqué le rôle subversif du régime turc et ses pratiques agressives et inhumaines, que ce soit par son non-respect des résultats d’Astana et par ses politiques de turquisation dans les zones qu’il occupe, ou par la coupure d’eau sur les habitants à Hassaké, dans une violation flagrante du droit international humanitaire, soulignant que cela s’inscrit dans le cadre de son soutien continu aux groupes terroristes.

Pour sa part, Pedersen a passé en revue le déroulement de sa récente tournée dans un certain nombre de pays et la poursuite des efforts pour organiser le prochain round du comité de débat de la constitution. À cet égard, Miqdad a souligné l’importance d’éviter toute ingérence extérieure dans l’action du comité, et que le dialogue devrait être syro-syrien et exprime les aspirations des Syriens et ne sert pas les agendas des pays hostiles à la Syrie.

D.Hmaiché.

Check Also

Sabbagh à une délégation mauritanienne : La Syrie poursuit la consolidation des relations avec les pays et les peuples qui l’ont soutenue

Damas –SANA/ Le président de l’Assemblée du peuple, Hamoudah Sabbagh, a affirmé la profondeur des …