La Syrie réclame au CS de mettre fin aux violations de l’occupation israélienne contre nos compatriotes au Golan occupé

New York-SANA /La Syrie a réitéré sa réclamation au Conseil de sécurité d’assumer ses responsabilités et d’exercer des pressions sur l’occupation israélienne pour mettre fin à ses violations et pratiques illégales contre nos compatriotes au Golan syrien occupé, affirmant que toutes les mesures prises par l’occupation sont nulles et non avenues et n’ont aucun effet juridique.

Lors d’une séance tenue sur « la situation au Moyen-Orient », l’ambassadeur permanent de la Syrie auprès de l’ONU, Bassam Sabbagh, a insisté sur l’attachement de la Syrie à son droit de récupérer l’ensemble du Golan occupé, affirmant que toutes les mesures prises par “Israël”, la puissance occupante, sont nulles et non avenues et n’ont aucun effet juridique en vertu du droit international et des résolutions pertinentes des Nations Unies, notamment la résolution du Conseil de sécurité N° 497 de l’an 1981.

Sabbagh a souligné que le crime de l’occupation qui avait assassiné le militant syrien Medhat al-Saleh samedi dernier constitue une violation flagrante de l’Accord de désengagement des forces de 1974 et des résolutions des Nations Unies relatives au Golan syrien occupé, soulignant, de même, les déclarations hostiles du Premier Ministre de l’entité d’occupation israélienne sur  l’établissement de sept mille logements de colonisation sur les territoires du Golan dans le but d’augmenter le nombre de colons de 40 000 à 100 000 dans le cadre de sa tentative de changer l’aspect démographique du Golan syrien occupé.

Sabbagh a dit que la Syrie condamne avec les termes les plus sévères ces crimes, ces pratiques hostiles et les déclarations provocatrices, et affirme que le Golan était et restera toujours arabe et syrien.

Sabbagh a exprimé le regret de la Syrie quant aux rapports du Secrétariat général des Nations Unies qui continuent d’ignorer les pratiques et violations israéliennes systématiques contre nos compatriotes au Golan occupé, réclamant à nouveau à l’envoyé des Nations Unies pour le Moyen-Orient, Tor Wennesland, d’accorder un intérêt particulier à la situation au Golan syrien occupé et de mentionner dans ses rapports les violations et pratiques des autorités d’occupation israélienne contre nos compatriotes au Golan.

Sabbagh a souligné que la cause palestinienne est la question nationale centrale pour la Syrie.

Sabbagh a réaffirmé la position constante de la Syrie qui rejette toutes les résolutions ou mesures qui ne sont pas conformes aux résolutions pertinentes des Nations Unies et ne préservent pas les droits palestiniens.

B.D./ R.F.

Check Also

L’Iran affirme l’ importance de lever les sanctions unilatérales visant la Syrie

Téhéran-SANA / L’Iran a émis son espoir que les efforts conjoints faits par les Nations …