Miqdad appelle à la levée des mesures coercitives imposées au peuple syrien

New York-SANA/ Le ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, Fayçal Miqdad, a réitéré la nécessité de lever les mesures coercitives unilatérales imposées par les Etats-Unis et les pays occidentaux à la Syrie, soulignant en même temps, l’augmentation de l’aide apportée au peuple syrien.

A une question posée par l’agence de presse russe /Sputnik/, de savoir si d’autres pays devraient augmenter le volume d’aide à la Syrie, Miqdad a déclaré : « Bien sûr que oui… les sanctions imposées par les Etats-Unis et les mesures coercitives unilatérales étouffent le peuple syrien. »

Dans un autre contexte, le ministre Miqdad a réitéré la demande de la Syrie quant au retrait des forces d’occupation turques des territoires qu’elles occupent, précisant que la principale raison de l’escalade dans la région d’Idleb est l’occupation turque et le soutien qu’apporte la Turquie aux terroristes.

Miqdad a indiqué avoir l’intention de rencontrer son homologue russe, Sergueï Lavrov, en marge de l’Assemblée générale des Nations unies pour discuter des relations bilatérales et de la situation au Moyen-Orient.

Miqdad a également indiqué qu’il envisage de rencontrer le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, en marge de l’Assemblée générale, pour l’assurer de « la volonté de la Syrie d’établir de meilleures relations avec l’organisation internationale ».

« Nous demanderons aux Nations unies d’accomplir leur rôle et de sauvegarder la Charte et les principes principaux de l’ONU », a-t-il indiqué, affirmant que la Syrie œuvrera pour une meilleure relation avec les Nations unies.

Raghda Bittar

Check Also

La localité de Mohajjah adhère à l’accord de la régularisation proposé par l’État