Les Nations unies réclament de mettre fin aux crimes du régime turc qui coupe l’eau de la station d’Allouk

New York-SANA/Des responsables aux Nations Unies ont lancé un appel urgent à mettre fin aux pratiques du régime turc, qui ont causé la coupure de l’eau sur la station d’Allouk dans la banlieue nord de Hassaké.

Dans un communiqué publié aujourd’hui sur le site des Nations Unies, le coordinateur redisant des affaires humanitaires des Nations Unies en Syrie, Omran Rida, et le coordinateur régional des affaires humanitaires nécessaires en Syrie, Mohanad Hadi, et le directeur régional pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, Ted Chaïban ont affirmé que les stations d’eau constituent une infrastructure civile qui doivent être protéger tout  le temps, appelant à cesser l’entrave continue du fonctionnement de la station d’Allouk au nord-est de la Syrie.

Le communiqué a réclamé urgemment d’assurer l’accès des techniciens régulièrement sans entrave jusqu’à la remise en service de la station, précisant que l’eau potable et les services de drainage et la propreté sont la première ligne de défense contre la pandémie de coronavirus.

H.Hammoud/ L.A.

Check Also

Un incendie éclate dans une forêt au village d’Isqabula dans la campagne de Tartous

Tartous-SANA/Un incendie s’est déclaré aujourd’hui dans une forêt au village d’Isqabula, dans la zone de …