Le président al-Assad prête le serment constitutionnel en tant que président de la République arabe syrienne

Damas-SANA / Le président Bachar al-Assad a prêté le serment constitutionnel en tant que président de la République arabe syrienne devant le président et les membres de l’Assemblée du peuple, en présence de personnalités politiques, partisanes, religieuses, médiatiques, scientifiques, sportives, artistiques et sociales, en plus de familles des martyrs et des blessés.

Dans un discours qu’il a prononcé à l’issue de la prestation du serment constitutionnel, le président al-Assad a salué la patrie et le peuple qui l’avait défendue par le sang et qui l’avait portée dans son cœurs et son esprit.

Et le président al-Assad d’ajouter : « Vous avez démontré par votre maturité et votre appartenance patriotique, que les peuples ne renoncent point à leur détermination à défendre leurs droits quelles que soient les tentatives des colonisateurs. Ils voulaient un chaos qui ravage notre patrie, alors que vous avez lancé par votre unité nationale le coup de grâce sur les plans tramés contre la patrie ».

Le président al-Assad a précisé qu’ « au début, les ennemis pariaient sur notre crainte du terrorisme et sur la transformation du citoyen syrien en un mercenaire qui vend sa patrie ».

« Les Syriens dans la patrie acquièrent davantage de détermination et de solidité, alors que les Syriens déplacés, que certaines parties voulaient les transformer en une carte contre leur patrie, sont devenus un atout pour cette patrie à l’extérieur, pour laquelle ils se sacrifient. Ce phénomène a démontré la force de la légalité populaire que le peuple accorde à l’Etat, a réfuté les déclarations occidentales sur la légalité de l’Etat, de la constitution et de la patrie et a transformé l’occasion d’une mesure constitutionnelle en une action politique qui a déstabilisé les propos que nos ennemis avaient lancés dès les premières semaines de la guerre, lorsqu’ils ont tenté de nous convaincre de suspendre la constitution existante pour créer un vide provocant le chaos par des traîtres syriens », a-t-il dit.

Le président al-Assad a précisé que ces propos se poursuivent jusqu’à présent et qu’ils sont véhiculés par certains agents qu’ils désignent par le biais de la Turquie ou par une médiation turques en vue d’élaborer une constitution qui met la Syrie sous le pouvoir des forces étrangères et qui transmet son peuple en des esclaves, affirmant : « Toutes ces tentatives ont échoué grâce à un message populaire clair disant que si vous aviez pu surmonter tous les obstacles politiques en vue de parvenir à vos objectifs, vous ne auriez point pu dépasser la décision du peuple, vu qu’il est le plus fort ».

Le président al-Assad a indiqué que « la maturité populaire est votre bastion, ainsi que le nôtre. Elle est la norme par laquelle nous mesurons notre capacité à faire face aux difficultés et à faire la différence entre la trahison et le patriotisme, et entre la révolution et le terrorisme ».

Le président al-Assad a assuré que la stabilité de la société est le premier postulat, que tout ce qui porte atteinte à sa sécurité est absolument rejeté et que toute société qui ne consacre pas et ne respecte pas les valeurs, ne sera pas une société stable et prospère.

« Je réappelle toute personne trompée et qui a parié sur la chute de la patrie et sur la détérioration de l’Etat à régulariser sa situation, vu que les paris ont chuté, alors que la patrie est restée », a fait noter le président al-Assad.

Le président al-Assad a souligné que l’investissement dans l’avenir se centrera sur l’investissement rentable dans les énergies alternatives.

Le président al-Assad a assuré que le peuple qui avait mené une guerre féroce et repris la majorité de ses territoires est susceptible de construire son économie dans les circonstances les plus difficiles.

« Nous accordons la priorité à la libération de ce qui est resté de notre territoire des terroristes et de leurs commanditaires turcs et américains », a-t-il dit.

A.Ch.

Check Also

Les minarets de la Mosquée des Omeyyades…chefs-d’œuvre architecturaux au ciel de Damas

Damas-SANA / Vu que Damas est la perle d’Orient, toutes les civilisations, qui s’y sont …