La Syrie condamne l’entrée illégale dans son territoire de deux délégations néerlandaise et française

Damas-SANA/La Syrie a affirmé aujourd’hui que l’entrée illégale d’une délégation néerlandaise et française dans ses territoires, en coordination avec la milice des « FDS », et la poursuite de la politique de turquisation dans les zones contrôlées par les réseaux terroristes, constituent une violation flagrante du droit international et de la souveraineté syrienne sur tous les territoires.

Dans une déclaration qu’elle a donnée à SANA, une source officielle du ministère des Affaires étrangères et des Expatriées a souligné que des représentants de certains pays impliqués dans la guerre contre la Syrie avaient mené des pratiques violant de manière flagrante le droit international et la souveraineté de la République arabe syrienne.

La source a indiqué qu’une délégation néerlandaise conduite par le soi-disant envoyé de la Syrie, est entrée illégalement dans le territoire syrien, en coordination avec la milice des « FDS », sous prétexte de ramener des éléments de Daech détenus par cette milice.

La source a ajouté qu’une autre délégation française de la Fondation Daniel Mitterrand et de la Mairie de Paris s’était rendue visite illégalement dans la ville de Qamichli, ce qui est une autre implication directe de la France dans l’agression contre la Syrie.

« Dans le cadre de l’occupation turque injuste des territoires syriens, les autorités turques ont ordonné leurs forces travaillant avec les groupes terroristes à Idleb à établir un secrétariat général d’état civil dans le gouvernorat et des municipalités dans les villes, les localités et les villages contrôlés par les groupes terroristes », a fait savoir la source.

La source a également réclamé le retrait des carte d’identité individuelles et familiales délivrées par les services compétents de la République arabe syrienne pour les remplacer par des cartes d’identité turques, « ce qui représente le summum de la politique de turquisation menée par le régime turc, qui sera rejetée catégoriquement par les citoyens syriens libres comme l’avait fait la population syrienne au Golan occupé qui avait refusé la carte d’identité israélienne”, a indiqué le ministère.

Il a affirmé que la République arabe syrienne exprime vivement son rejet et sa condamnation de telles pratiques, et réaffirme sa détermination à étendre la souveraineté de l’État sur tous ses territoires et à les libérer de l’occupation turque et américaine.

La source a également appelé la communauté internationale, en particulier les Nations Unies et ses organisations, à prendre une position à l’égard de ces pratiques et à obliger les gouvernements hostiles à la Syrie à renoncer à leurs politiques subversives visant à entraver la réinstauration de la sécurité et de la stabilité en Syrie.

H.Hammoud/R.Bittar

Check Also

La milice des “FDS” enlève 134 citoyens de Raqqa et de la localité de Serrine dans la banlieue d’Alep

Raqqa et Alep-SANA/ La milice des “FDS”, soutenue par les forces d’occupation américaines, a mené …