Aggravation de la souffrance des civils à Al-Hassaké en raison du vol de l’eau du fleuve de l’Euphrate par l’occupant turc

Hassaké- SANA /La souffrance des habitants du gouvernorat de Hassaké se poursuit en raison de la coupure du courant électrique quasi totale pour le dix-huitième jour consécutif à la suite de la saisie par le régime turc de l’eau de l’Euphrate sur le territoire turc et de la privation de la Syrie de sa part juridique de l’eau du fleuve, ce qui a provoqué une forte baisse du niveau de l’eau, et par conséquent, l’arrêt des turbines sur le barrage de l’Euphrate.

Les températures élevées à cette période de l’année, la coupure de l’électricité pour la plupart du temps et les menaces répétées par les réseaux terroristes soutenus par les forces d’occupation turques de couper l’eau potable de la station d’Alouk ont ​​tous placé les civils dans des conditions horribles et menacé la vie et l’environnement naturel de catastrophes sans précédent.

Dans une déclaration au correspondant de SANA, le directeur de la société générale de l’électricité de Hassaké, l’Ingénieur Anwar Okla, a affirmé que les violations perpétrées par l’occupant turc existent toujours et il n’y a pas d’amélioration du niveau de l’eau du barrage de l’Euphrate. « La situation s’aggrave et la quantité de l’électricité provenant du barrage est inférieure de 15 mégaoctets par jour, à raison d’une heure de l’électricité par jour pour le 18e jour consécutif.

A.Saijary/R.Bittar

Check Also

Le Ministère kazakh des Affaires étrangères: Le prochain round des pourparlers d’Astana sur la Syrie se tiendra les 7 et 8 juillet prochain

Noursoultan-SANA/ Le Ministère kazakh des Affaires étrangères a fait savoir aujourd’hui que le prochain round …