L’Iran critique le silence du Conseil international de Sécurité sur la souffrance du peuple syrien à cause des mesures coercitives occidentales unilatérales qui lui sont imposées

Téhéran-SANA/ L’ambassadeur d’Iran auprès de l’ONU, Majid Takht-Ravanchi, a critiqué le silence du CS envers la souffrance du peuple syrien du fait des mesures occidentales coercitives unilatérales qui lui ont été imposées.

Takht-Ravanchi a fait savoir, dans une allocution pendant la réunion du CS consacrée à la protection des civils dans les conflits armés, que les répercussions de ces mesures unilatérales inhumaines contre la Syrie qui empêchent les importations des marchandises, y compris la nourriture et les médicaments, affectent gravement la vie des citoyens, insistant sur la nécessité d’arrêter de telles mesures.

Le représentant d’Iran a évoqué les comportements inhumains et illégaux de l’entité sioniste au cours des dernières décennies dans les territoires palestiniens occupés, qui comprend le nettoyage ethnique, la destruction des maisons, la confiscation des biens des palestiniens, le siège illégal de la bande de Gaza, ainsi que les massacres contre les civils tels que des enfants et des femmes innocentes, qui donnent des exemples clairs sur les crimes de guerre.

 

L.S./ L.A.

 

Check Also

Poursuite du processus de régularisation de la situation à Chemeittiyah et à Sabkha dans les deux banlieues de Deir Ezzor et Raqqa

Raqqa et Deir Ezzor-SANA / Le processus de régularisation de la situation globale des civils …