Nebenzia : Les accusations occidentales de tromperie visant la Syrie rappellent de ce qui s’est passé des mensonges en Irak

Moscou-SANA / L’ambassadeur permanent de la Russie à l’ONU, Vassily Nebenzia, a affirmé que les accusations occidentales de tromperie visant la Syrie pour son usage présumé d’armes chimiques rappellent de ce qui s’était passé des falsifications et du mensonge en Irak il y a 18 ans, mettant en garde contre la répétition du scénario appliqué à cette époque-là.

Lors d’une séance informelle tenue par le Conseil de sécurité via la vidéoconférence, à l’initiative de la Russie sous le thème « Amélioration du système de non-prolifération et protection des pays en voie de développement à l’OIAC », Nebenzia a dit : « L’ancien secrétaire d’Etat américain, Colin Powell, a fait allusion, lors de l’allocution qu’il a prononcée en février 2003, aux « crimes terribles du régime irakien et à ses violations du système de non-prolifération d’armes de destruction massive ».

Il a souligné que ce n’est pas la peine de rappeler que même les parties qui avaient directement pris part à cette fabrication ont admis qu’il n’y avait aucune arme de destruction massive en Irak.

A.Ch.

Check Also

Le comité mixte syro-abkhaze tient sa 1ère session à Damas

Damas-SANA/ Le comité mixte syro-abkhaze pour la coopération économique, commerciale, scientifique et culturelle a tenu …