Sabbagh : Le projet de résolution franco-occidental déposé à l’OIAC démontre les intentions hostiles de certains pays envers la Syrie

New York – SANA / L’ambassadeur de Syrie auprès de l’ONU Bassam al-Sabagh, a affirmé que le projet de résolution franco-occidental présenté à la conférence de l’Organisation sur l’Interdiction des Armes Chimiques (CIAC) apporte une nouvelle preuve des intentions agressives de certains pays envers la Syrie, appelant à nouveau les pays membres qui sont engagés au droit international à le refuser.

Lors d’une séance du Conseil de sécurité de l’ONU tenue via vidéoconférence, Sabagh a condamné l’action ninlassable de certains gouvernements pour propager des prétentions et des allégations sur le « non-respect » par la Syrie de ses engagements relatifs à l’accord sur l’Interdiction des Armes Chimiques, faisant savoir que le projet de résolution franco-occidental présenté à la 25e conférence des pays membres de l’OIAC prévue la fin de ce mois, repose sur des conclusions injustes et non-professionnels de la soi-disant « équipe d’enquête et d’identification » et apporte une nouvelle preuve sur la poursuite des intentions hostiles de ces pays envers la Syrie.

Sabagh a réitéré la condamnation de la Syrie de tout usage des armes chimiques par n’importe quelle partie et quelles que soit les circonstances, appelant à cesser de politiser le « dossier chimique » en Syrie et d’exercer des pressions et de chantage à ce sujet.

« La Syrie est engagée à la coopération avec l’OIAC pour régler les questions en suspens et fermer ce dossier définitivement et le plus tôt que possible », a dit Sabagh.

Il a appelé ceux qui prétendent être soucieux de demander des comptes et de ne pas permettre à quiconque de se dérober de la punition à ne pas négliger les crimes des groupes terroristes et les pratiques agressives de certains pays à l’encontre du peuple syrien et à demander des comptes aux Etats-Unis pour leurs crimes commis dans la ville de Raqqa et pour leur violation flagrante de la souveraineté de la Syrie.

Il a aussi exprimé son regret pour l’ignorance de l’OIAC de la déclaration de l’organisation « Courage foundation» signé par un grand nombre d’experts et de personnalités scientifiques connus en ce qui concerne l’enquête sur l’incident présumé de Douma et les violations commises dans cette enquête.

Sabagh de conclure a souligné qu’en dépit de grand défis imposés à la Syrie et des mesures coercitives unilatérales et récemment de la propagation de la pandémie de coronavirus, la Syrie restera attachée à la défense de la souveraineté et de son indépendance et à tous ses engagements internationaux.

L.A.

Check Also

L’occupation turque et ses mercenaires visent la localité de Talmans dans la banlieue d’Idleb

Idleb-SANA/Les forces d’occupation turques et leurs mercenaires de réseaux terroristes ont attaqué à l’artillerie et …