Une source médiatique dément ce que certains médias rapportent sur l’existence d’une clause secrète dans le processus d’échange avec l’occupant israélien

Damas-SANA / Une source médiatique a démenti ce que certains médias avaient véhiculé sur l’existence d’une clause secrète dans le processus d’échange qui a abouti à la libération des deux détenus syriens, Mohammad Hussein et Tareq al-Obeidane, des geôles de l’occupant israélien, avec la militante Nihal al-Maqet.

La source a souligné que les nouvelles fabriquées et véhiculées sur l’existence d’une clause dans le processus d’échange relative à l’obtention de vaccins anti-coronavirus par les autorités d’occupation israéliennes, visent à nuire au processus de libération des détenus syriens des prisons d’occupation et à déformer le côté national et humanitaire du processus.

La source a indiqué que la Syrie réaffirme qu’elle était claire dans son traitement avec le processus d’échange qui a abouti à la libération de trois de ses détenus, et que les médias qui retransmettent ces nouvelles visent à peaufiner l’image de l’occupant israélien et à lui donner des caractéristiques humaines dont il manque, ce qui apparaît clairement dans son occupation du territoire arabe, le déplacement de son peuple et la poursuite de ses crimes contre les peuples palestinien, syrien et libanais.

D.Hmaiché

Check Also

Poutine et Guterres s’inquiètent de l’intensification des sanctions occidentales unilatérales visant la Syrie

Moscou-SANA / Le président russe, Vladimir Poutine, et le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, …