Une journaliste américaine réclame à Biden de lever les mesures coercitives américaines imposées à la Syrie

Ottawa-SANA/ Janice Kurt Camp, journaliste américaine et assistante de l’ancien sénateur Richard Black, a appelé le président américain, Joe Biden, à lever les mesures coercitives unilatérales imposées par Washington à la Syrie et à mettre fin à l’occupation illégale du territoire syrien, s’il veut regagner la crédibilité de Washington dans le monde.

Citant la journaliste Kurt Camp, le site Web canadien « Global Research » a indiqué que les sanctions de l’Administration américaine et l’embargo qu’elle impose à la Syrie nuisent au peuple syrien en premier lieu, endommagent l’économie et affament les Syriens. « C’est un terrorisme économique contre les peuples entiers », a-t-elle déclaré.

Elle a, en outre, souligné que Biden doit également mettre fin au travail illégal effectué par les Etats-Unis et leurs alliés et mercenaires en Syrie. « Washington occupe un territoire syrien riche en pétrole et vend ce pétrole pillé pour financer, armer et entraîner les mercenaires. Washington œuvre pour priver les Syriens du carburant dont ils ont besoin pour la reconstruction et dont leur armée a également besoin pour vaincre les terroristes à Idleb et les cellules de Daech dans d’autres régions », a-t-elle fait savoir.

La journaliste a demandé au président américain de faire pression sur l’entité israélienne et le régime turc pour qu’ils mettent fin à leur occupation illégale des territoires syriens et à leurs attaques continues et illégales contre la souveraineté de l’Etat syrien.

« Les civils syriens sont victimes du terrorisme parrainé par les administrations américaines et leurs alliés en Syrie », a-t-elle ajouté.

 

La journaliste a conclu son article en appelant à nouveau les Etats-Unis à mettre fin à leur agression et à leur « folie meurtrière » contre la Syrie.

 

Raghda Bittar

Check Also

L’occupant américain fait sortir 45 camions de Hassaké vers l’Irak

Hassaké – SANA/ Les forces d’occupation américaine ont fait sortir un convoi de camions chargés …