Miqdad présente les condoléances à Zarif pour l’assassinat de Fakhrizadeh

Damas-SANA / Fayçal Miqdad, ministre des AE et des Expatriés, a fait aujourd’hui un appel téléphonique avec Javad Zarif, ministre iranien des AE, lors duquel il a présenté au nom de la direction, du gouvernement et du peuple de la République arabe syrienne les sincères condoléances pour l’assassinat du savant, Mohsen Fakhrizadeh.

Miqdad a vivement condamné l’acte lâche mené par les agents du sionisme contre un grand savant qui s’était préoccupé pour le développement de la science et de la connaissance, dont la recherche d’un médicament anti-coronavirus.

« Ce crime est injustifiable, car il constitue une frappe contre les savants partout dans le monde et déstabilise la situation dans la région et ailleurs », a-t-il dit.

Miqdad a réclamé à la communauté internationale de condamner ce crime et de demander des comptes à ses auteurs.

Miqdad a exprimé ses sincères condoléances au Guide suprême de la Révolution islamique iranienne, Sayed Ali Khamenei, au président Hassan Rohani, au ministre Zarif, au gouvernement d’Iran et au peuple iranien, demandant de transmettre ses condoléances à la famille du martyr Fakhrizadeh.

De son côté, Zarif a apprécié ces sincères condoléances et la sympathie du président Bachar al-Assad, président de la République arabe syrienne, avec le peuple iranien et sa direction, assurant que son pays continuera à apporter le soutien à la Syrie dans sa guerre contre le terrorisme.

« Le régime sioniste qui commet de tels crimes via un soutien extérieur bien connu, n’affaiblira pas la détermination du peuple iranien à réaliser davantage d’accomplissements scientifiques et de confronter le terrorisme dans la région et le monde », a-t-il fait noter, souhaitant la victoire de la Syrie dans sa guerre pour préserver son indépendance et sa souveraineté.

A.Ch.

Check Also

Le Conseil des Églises du Moyen-Orient et des chefs d’églises réclament Biden à lever les sanctions américaines qui attisent la souffrance des Syriens

Damas-SANA / Le Conseil des Églises du Moyen-Orient et des chefs d’Eglises ont appelé le …