Jaafari : Les pays hostiles à la Syrie continuent de soutenir les réseaux terroristes et les milices séparatistes et de commettre les crimes contre le peuple syrien

New York-SANA/  L’ambassadeur permanent de la Syrie auprès de l’ONU, Bachar Jaafari, a affirmé que les pays hostiles à la Syrie, notamment les Etats-Unis et la Turquie poursuivent leurs violations du droit international et des principes de l’ONU ainsi que les résolutions du Conseil de sécurité relatives à la crise en Syrie, en poursuivant le soutien apporté aux réseaux terroristes et aux milices séparatistes et les crimes contre le peuple syrien.

Dans le communiqué de la Syrie qu’il avait lu aujourd’hui via la vidéoconférence lors d’une séance du Conseil de sécurité sur la situation en Syrie, Jaafari a indiqué que l’occupation américaine et ses agents de milices séparatistes poursuivent leurs pratiques visant à piller les ressources de l’Etat syrien.

Jaafari a souligné que les antiquités syriennes pillées et inestimables datant de milliers d’années avaient été passées en contrebande à travers le nord de l’Irak et la Turquie en prélude à les transférer vers d’autres destinations, affirmant que ces crimes constituent une suite des crimes que le réseau terroriste de « Daech » avait été commis.

Jaafari a réitéré que la Syrie condamne avec les termes les plus sévères la visite du secrétaire d’État des États-Unis, Mike Pompeo, dans les colonies israéliennes dans le Golan syrien occupé et en Cisjordanie le 19 du mois en cours, soulignant que cette visite confirme la partialité absolue de l’actuelle administration américaine à l’entité de l’occupation israélienne.

En ce qui concerne la conférence internationale sur le retour des réfugiés syriens tenue à Damas les 11 et 12 novembre en cours, Jaafari a fait savoir que cette conférence constitue une étape très importante dans le cadre des efforts déployés par l’Etat syrien et ses alliés pour garantir le retour sûr et volontaire des déplacés à leurs foyers.

Il a fait noter que les participants avaient réaffirmé leur attachement au règlement politique sous une direction et possession syrienne et avec des facilités par l’ONU et insisté sur l’importance que le comité de débat de la constitution fait son action de manière constructive sans aucune intervention étrangère.

R.F.

Check Also

La milice des « FDS » enlève un nombre de civils dans les deux banlieues de Hassaké et Raqqa

Raqqa et Hassaké-SANA/ La milice des « FDS » soutenue par les forces d’occupation américaine a poursuivi …