Mouallem à Pederson : C’est au comité de débat de la Constitution syrienne de décider ses recommandations et leur fonctionnement

Damas – SANA Le vice-président du Conseil des ministres, ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, Walid al-Mouallem, a reçu ce matin, Geir Pedersen, envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Syrie, et la délégation qui l’a accompagné.

Les deux parties ont discuté d’un certain nombre de questions liées à la situation en Syrie, dont la situation économique. Les points de vue sont convenues que les mesures économiques unilatérales rendent cette situation plus difficile, en particulier à la lumière de la propagation de la pandémie de coronavirus.

En ce qui concerne les travaux du comité de débat de la Constitution, les deux parties ont souligné l’importance du succès de ses travaux, ce qui exige le respect des règles de ses procédures convenues, en particulier la non-ingérence dans son action et la non-fixation de calendriers imposés de l’extérieur.

Dans ce contexte, Mouallem a affirmé que le comité, depuis sa formation et le lancement de ses travaux, c’est lui qui décide de ses recommandations et de leur fonctionnement, afin que ce processus se déroule à toutes ses étapes sous la direction et l’appropriation de la Syrie uniquement et sur la base que le peuple syrien est le seul qui a le droit exclusif pour décider de l’avenir de son pays.

Par ailleurs, Mouallem a passé en revue les détails relatifs à l’intention du gouvernement syrien de tenir une conférence internationale sur les personnes déplacées les 11 et 12 novembre. À cet égard, il a critiqué le rôle de l’Occident dans la mise en place des conditions et la création d’arguments fragiles pour faire obstacle au retour des Syriens déplacés dans leur patrie, ce qui confirme leur politisation claire de ce dossier humanitaire et son utilisation comme carte dans la mise en œuvre de leurs agendas politiques.

D.H.

Check Also

Miqdad affirme à une délégation du PAM la nécessité de redoubler les efforts pour faire face aux défis imposés par le Coronavirus et l’embargo sur la Syrie

Damas-SANA/ Le ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, Fayçal Miqdad, a reçu aujourd’hui le …