Lavrov réitère que la Russie rejette et condamne les mesures coercitives unilatérales imposées à la Syrie

Moscou-SANA/  Le ministre russe des AE, Sergueï Lavrov, a réaffirmé que son pays rejette et condamne les mesures américaines coercitives unilatérales imposées à la Syrie, indiquant que la soi-disant « Loi César » et les autres mesures occidentales imposées à la Syrie avaient porté atteint au premier lieu aux citoyens syriens.

Dans un entretien qu’il a accordé à l’Agence de presse « Sputnik », Lavrov a fait savoir que la Russie continuera toujours à condamner les mesures américaines et occidentales imposées à la Syrie ».

Lavrov a fait noter que l’ONU adopte des résolutions déclarant que les sanctions unilatérales sont « illégales » alors qu’il est important de respecter les sanctions imposées par le CS uniquement.

Ripostant aux délégués de l’Occident auprès le CS qui avaient soutenu, lors d’une séance tenue avant-hier, l’imposition des mesures coercitives unilatérales à la Syrie, Lavrov a fait savoir que les sanctions incluent des exceptions humanitaires, y compris l’acheminement des médicaments et de la nourriture ainsi que les autres besoins de première nécessité, disant : « Tout cela est incorrecte car aucun approvisionnement n’avait été acheminé par ces pays qui avaient déclaré l’imposition des sanctions ».

Concernant l’accord que la milice des « FDS » avait signé avec une compagnie pétrolière américaine pour voler le pétrole syrien, Lavrov a affirmé que cet accord constitue une violation flagrante de tous les principes du droit international.

 

R.F.

 

 

Check Also

Une réunion régionale virtuelle sur la mise au point des critères régionaux du 4e objectifs du développement durable.

Damas-Syrie /Avec la participation de la Syrie, une réunion virtuelle a été tenue aujourd’hui, en coopération …