Autorisation des personnes bloquées à l’étranger à entrer via les points de passage frontaliers légaux avec le Liban

Damas-SANA / Le groupe gouvernemental concerné par la stratégie de la lutte anti-coronavirus a décidé de modifier les conditions d’entrée relatives aux mesures préventives afin d’autoriser les citoyens syriens bloqués à l’étranger à entrer via les postes frontaliers légaux avec le Liban dans 18 heures après la réalisation du test de « PCR » dans les hôpitaux libanais accrédités par le ministère de la Santé.

Lors de sa réunion, tenue aujourd’hui et présidée par le président du Conseil des ministres, Hussein Arnous, le groupe gouvernemental a indiqué que les rapatriés doivent être confinés à domicile pour 5 jours, tandis que ceux qui sont infectés par le virus après le test seront transférés aux centres de quarantaine.

Le groupe gouvernemental a demandé aux gouverneurs de poursuivre l’organisation des rassemblements de propagande pour les candidats à l’Assemblée du peuple et  du scrutin dans les centres électoraux d’une manière réalisant la distance sociale.

Le groupe gouvernemental a chargé le ministère de la Santé, et le ministère de l’Administration locale et de l’Environnement d’équiper deux centres de quarantaine dans la banlieue de Damas afin qu’ils soient prêts dès que possible.

Le ministre de la Santé a fait un exposé sur les cas de coronavirus et sur la carte de santé pour les cas se trouvant dans les gouvernorats, pour définir les lieux de la présence des personnes infectées.

M.H. / A.Ch.

Check Also

Moscou : L’accord entre la milice des « FDS » et une compagnie pétrolière américaine pour voler le pétrole syrien parachève les violations par Washington du droit international et de la souveraineté syrienne

Moscou-SANA/ Le ministère russe des affaires étrangères a affirmé que l’accord conclu entre la milice …