Les forces d’occupation turque arrêtent le pompage de l’eau depuis de la station d’Alouk dans la banlieue de Ras Ain

Hassaké – SANA/ Dans le cadre des actes criminels perpétrés à l’encontre des civils, les forces d’occupation turque et ses mercenaires des réseaux terroristes ont coupé à nouveau l’eau potable de la ville de Hassaké, tout en cessant de pomper l’eau de la station d’Alouk dans la banlieue de la ville de Ras Ain, ce qui menace de priver de l’eau environ un million d’habitants de Hassaké et de sa banlieue.

Dans une déclaration au correspondant de SANA, le directeur de l’établissement de l’eau de Hassaké, Mahmoud Okleh, a affirmé que les forces d’occupation turque avaient arrêté hier soir le travail dans la station d’eau d’Alouk et empêché les employés de l’établissement d’y entrer, au moment où les citoyens de la ville de Hassaké et de sa banlieue ouest ont besoin de l’eau de la station, qui est considérée comme seule source d’approvisionnement en eau potable pour eux, en particulier à la lumière des températures élevées pendant une telle période de l’année.

H.H./ D.H.

 

Check Also

Le ministère de la Santé : Enregistrement de 29 nouveaux cas de coronavirus, 10 cas de guérison et un décès

Damas-SANA / Le ministère de la Santé a fait noter aujourd’hui que 29 cas de …