Le Parti communiste de Turquie qualifie d’« hostile » la soi-disant «loi césar »

Ankara-SANA/ Le secrétaire général du Parti communiste de Turquie, Kemal Okuyan, a indiqué que les mesures coercitives unilatérales imposées à la Syrie et la soi-disant « loi césar » constituent une ligne hostile que Washington suit toujours contre les pays et les peuples qui luttent.

Dans une déclaration qu’il a donnée aujourd’hui, Okuyan a dit : « Ce n’est pas la première fois que les Etats-Unis et les pays d’Europe imposent à la Syrie des sanctions économiques, financières, commerciales et politiques, et toutes ces sanctions n’avaient pas porté atteinte à la fermeté du peuple syrien qui a vaincu les terroristes et s’est tenu ferme devant le plus grand agresseur impérialiste et colonial ».

Il a de même mis l’accent sur la fermeté du peuple syrien pendant les dernières années face à l’agression hostile, immorale et inhumaine.

W.H./ R.F.

Check Also

L’ambassadeur Khadour présente ses lettres de créance à l’ONUDC et à l’UNOOSA

Vienne-SANA / L’ambassadeur permanent de la République arabe syrienne auprès du Bureau de l’ONU et …