Khamis : Nos institutions se sont mobilisées dès le premier instant de la propagation du coronavirus dans le monde

Damas-SANA / Le président du Conseil des Ministres, Imad Khamis, a affirmé que l’importation des matières premières et des denrées ne s’était pas arrêtée et qu’il impossible qu’il y en ait un manque sur les marchés.

Dans un point de presse, Khamis a indiqué que l’importation des médicaments, des dérivés pétroliers, du blé, de la farine, du sucre et du riz et de tous les matières de première nécessité ne s’était pas arrêtée, mais il y a une difficulté dans leur distribution aux citoyens à l’ombre des mesures préventives contre le coronavirus.

Il a, en outre, souligné l’adoption de mesures économiques pour assurer les matières premières et les denrées dans le secteur privé et les centres commerciaux syriens.

“Nos institutions se sont mobilisées dès le premier instant de la propagation du coronavirus dans le monde”, a-t-il dit.

A.Ch.

Check Also

Damas au 4e jour du couvre-feu pour confronter le coronavirus