Suspension de tous les moyens de transport en commun publics et privés à l’intérieur des gouvernorats et entre eux

Damas-SANA/  Le conseil des ministres a demandé à tous les citoyens de s’engager aux consignes du ministère de la Santé pour éviter toute infection au coronavirus, en cas de l’enregistrer, réaffirmant qu’aucun cas confirmé de coronavirus n’est enregistré jusqu’à présent en Syrie.

Le conseil a décidé de suspendre de tous les moyens de transport en commun publics et privés à l’intérieur des gouvernorats à partir de demain soir, et de les suspendre entre les gouvernorats à partir d’après-demain soir, à condition que les ministères, les unions et les établissements productifs du secteur privé s’engagent à assurer les moyens de transport pour leurs employés.

Lors de sa séance hebdomadaire tenue aujourd’hui, présidée par le président du conseil des ministres, Imad Khamis, le conseil a adopté le plan mis en place par le ministère de la Santé et les autres ministères pour les 6 prochains mois pour lutter contre le virus, augmenter les centres de quarantaine, former 19 équipes épidémiologiques d’urgence dans tous les gouvernorats et créer des laboratoires à Damas, Lattaquié et à Alep, en coopération avec l’OMS.

Le conseil a demandé aux gouverneurs d’assurer les besoins des citoyens et de garantir la poursuite du processus productif dans les deux secteurs public et privé et de circuler les patrouilles de protection des consommateurs dans les villes et les banlieues et chargé les chefs des comités gouvernementaux dans les gouvernorats de suivre directement, en collaboration avec le ministère de la Santé, toutes les mesures nécessaires pour exécuter le plan de l’État pour lutter contre coronavirus.

Le conseil a permis aux établissements du secteur privé produisant les stérilisateurs et les détergents d’importer les matières premières nécessaires pour la fabrication des stérilisateurs et de l’alcool, pour une durée de 15 jours.

R.F.

Check Also

Le CS vote contre le projet de résolution russe sur l’acheminement des aides humanitaires à la Syrie

New York -SANA/  Le Conseil de sécurité a voté, à l’instigation des États-Unis, contre un …