Sabbagh : L’OIAC doit confirmer sa neutralité et son objectivité

La Haye-SANA / L’ambassadeur Bassam Sabbagh, représentant permanent de la République arabe syrienne auprès de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques, a affirmé que le Secrétariat technique de l’organisation a désormais besoin urgent de changer sa ligne, soulignant la nécessité de sa neutralité, de son autonomie et de son objectivité pour rétablir la confiance dans les rapports qui seront publiés par ses équipes à l’avenir.

Dans son allocution qu’il a prononcée aujourd’hui devant la 73ème session du Conseil exécutif de l’organisation qui se tient actuellement à La Haye, Sabbagh a souligné les fuites successives liées au rapport de la mission d’enquête sur l’incident présumé de Douma, où des documents internes et des lettres avaient été échangés entre le personnel du secrétariat technique révélant des distorsions de faits et la manipulation d’informations.

Sabbagh a souligné que l’insistance par le secrétariat technique de l’organisation sur la méthode de se soustraire à la vérité et d’ignorer la question de la fausse représentation des faits et de la manipulation des informations dans le rapport final de l’incident présumé de Douma et le soutien à une évaluation loin de la vérité et de la logique derrière  laquelle se trouvent les Etats-Unis et un groupe de pays occidentaux afin de justifier leur agression contre la Syrie, reflètent une situation injuste et non professionnelle du travail au sein de l’organisation.

« Le Secrétariat technique de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques a désormais un besoin urgent de changer sa ligne de travail et de confirmer sa neutralité, son autonomie et son objectivité de manière à restaurer la confiance en les rapports qui seront publiés par ses équipes », a-t-il ajouté.

Sabbagh a réitéré la condamnation par la Syrie de l’utilisation d’armes chimiques partout et en toutes circonstances, et son avertissement continu contre la croissance du terrorisme international et le risque que les réseaux terroristes possèderaient des produits chimiques toxiques et leur utilisation comme arme dans ce domaine.

Il a exprimé son rejet des tentatives continues de certains pays occidentaux d’accuser la Syrie d’utiliser des armes chimiques.

 

R.Bittar

Check Also

La Cour suprême de Russie considère “Hayat Tahrir al-Cham” comme réseau terroriste

Moscou-SANA / La Cour suprême de Russie a considéré le soi-disant “Hayat Tahrir al-Cham” comme …