Tarawneh affirme la nécessité de mettre fin à l’ingérence étrangère en Syrie

Athènes-SANA / Le président de la Chambre des Députés jordanienne, Atef Tarawneh, a affirmé la nécessité de mettre fin à toute forme d’ingérence étrangère en Syrie et de soutenir les volets du règlement politique d’une manière garantissant son unité et son intégrité territoriale.

Lors de sa participation à la tête d’une délégation parlementaire aux travaux de la 14e session de l’Assemblée parlementaire de la Méditerranée, Tarawneh a dit que la force, la stabilité et l’unité de la Syrie versent dans l’intérêt de la région entière.

Il a mis en garde contre le recours à la solution militaire et contre le fait de rendre la région une scène de guerres par procuration dont les résultats seront graves.

Tarawneh a critiqué la partialité de l’Administration américaine à l’entité d’occupation israélienne, sa position concernant le Golan syrien occupé et sa reconnaissance d’al-Qods comme capitale d’ « Israël ».

A.Ch.

Check Also

Damas au 4e jour du couvre-feu pour confronter le coronavirus