Fallouh : Le régime d’Erdogan poursuit ses agressions contre les territoires syriens dans une tentative de sauver ses terroristes

New York-SANA / Le chargé d’affaires par intérim de la mission permanente de la Syrie à l’ONU, Louay Fallouh, a affirmé que le régime d’Erdogan poursuit, avec le soutien de plusieurs pays occidentaux, ses agressions contre les territoires syriens dans une tentative de sauver ses agents de groupes terroristes.

Lors une séance tenue aujourd’hui par le Conseil de sécurité sur la situation en Syrie, Fallouh a indiqué que certains pays membres du CS utilisent le Conseil pour porter atteinte à l’Etat syrien, pour promouvoir des allégations infondées et pour entraver les mesures prises par l’État syrien pour protéger ses citoyens des pratiques des réseaux terroristes.

Fallouh a souligné que les ententes d’Astana et de Sotchi ne visent point à permettre aux réseaux terroristes de rendre Idleb et ses environs comme bastion ou bien de continuer à prendre les civils comme otages et boucliers humains.

Fallouh a ajouté que ces ententes avaient insisté sur le droit de l’Etat syrien de poursuivre la lutte contre le terrorisme, disant :« La Syrie poursuivra la lutte contre le terrorisme jusqu’à la libération de chaque pouce de ses territoires du terrorisme ».

Fallouh s’est étonné de certains pays du Conseil de sécurité qui ignorent les crimes des terroristes et qui les défendent.

Il a fait savoir que des milliers de Syriens avaient commencé à regagner leurs zones libérées à Alep, Idleb et Hama, appelant à nouveau tous les Syriens déplacés du fait de la guerre contre le terrorisme à regagner leurs villages et leurs zones.

Fallouh a fait savoir que des pays occidentaux avaient accentué leurs mesures coercitives unilatérales imposées à la Syrie, simultanément avec la formation et le lancement de l’action du comité chargé de débattre la Constitution à Genève, ce qui démontre que ces pays œuvrent pour perdurer la crise en Syrie, entraver son règlement et pour porter atteinte aux efforts déployés par l’Etat syrien et ses alliés dans la lutte contre le terrorisme.

Fallouh a insisté sur la direction syrienne du processus politique sans aucune intervention étrangère et sur l’importance de l’attachement par tous les pays membres à l’intérieur et à l’extérieur du Conseil à la souveraineté de la République arabe syrienne et à son intégrité territoriale et sur l’importance de mettre fin à l’utilisation du CS au profit d’agendas qui se contredisent avec ses résolutions qui confirment le respect de la souveraineté de la Syrie et l’unité de son peuple et ses territoires.

R.F.

Check Also

L’occupation américaine fait entrer 27 camions chargés de renforts militaires et logistiques via le poste illégal d’Al-Walid vers Hassaké

Hassaké-SANA /Les forces d’occupation américaines ont fait entrer des renforts militaires et logistiques venant d’Irak …