La Syrie affirme qu’elle continuera à exercer son devoir dans la lutte contre le terrorisme

Damas-SANA / La Syrie a affirmé qu’elle continuera à exercer son devoir constitutionnel et juridique dans la lutte contre le terrorisme et dans le sauvetage des Syriens de la férocité et des pratiques menées par le groupes terroristes, et ce, d’une manière compatible avec les principes du droit international et en application des résolutions du Conseil de sécurité relatives à la lutte contre le terrorisme.

Dans deux messages identiques qu’il a adressés au Secrétaire général de l’ONU et au président du Conseil de sécurité, le ministère des AE et des Expatriés a dit : « A chaque fois que l’armée arabe syrienne réalise une progression contre les groupes terroristes dans les différentes régions syriennes, les pays soutenant le terrorisme lancent des campagnes de propagande pour détourner les regards de ce dont la Syrie fait l’objet de terrorisme, d’agression et d’occupation, ce qui démontre que ces pays ne s’attachaient point à la vie des civils, mais ils s’attachaient à la protection de leur investissement dans le terrorisme pour lequel ils avaient versé des dizaines de milliards de dollars ».

Le ministère a fait allusion à la souffrance des civils à cause de pratiques perpétrées par les groupes terroristes armés qui propagent depuis les neuf dernières années la mort, le sabotage et la destruction partout où ils se trouvent et qui prennent les civils dans les zones de leurs déploiement comme boucliers humains.

Le ministère a à cet effet évoqué les crimes commis récemment par les groupes terroristes armés, retranchés dans les environs ouest du gouvernorat d’Alep et dans d’autres zones, en intensifiant leurs attaques aux roquettes contre les quartiers sûrs dans les villes d’Alep, Idleb et Lattaquié et en y faisant des dizaines de martyrs et de blessés parmi les civils, dont la majorité sont des femmes et des enfants.

« Le gouvernement de la République arabe syrienne a pris des mesures pour acheminer de l’aide humanitaire aux civils se trouvant dans les zones de déploiement des terroristes, et assurer leur évacuation sûre sans obstacles. Mais, ces mesures s’étaient heurtées de terrorisme des réseaux armés, retranchés dans les environs du gouvernorat d’Alep et dans la ville d’Idleb, qui attaquent, sur ordre de leurs commanditaires, les civils et qui rejettent l’autorisation de l’évacuation des civils », a-t-il fait noter.

Et le ministère de conclure : « Le gouvernement de la République arabe syrienne n’épargnera aucun effort en vue de sauver et d’évacuer les civils se trouvant dans les zones de déploiement des terroristes et affirme en même temps que ses opérations militaires contre les terroristes sont une ripostent aux sources de feu et aux crimes perpétrés par les groupes terroristes après leurs attaques répétées contre les civils innocents ».

A.Ch.

Check Also

Sabbagh examine avec l’ambassadeur d’Arménie à Damas le développement des relations parlementaires

Damas-SANA/  Le président de l’Assemblée du peuple, Hammouda Sabbagh, a examiné avec l’ambassadeur d’Arménie à …