Jaafari : Les réseaux terroristes à Idleb continuent à utiliser les civils comme boucliers humains

New York -SANA / L’ambassadeur permanent de la Syrie auprès de l’ONU, Bachar Jaafari, a affirmé que les réseaux terroristes continuent à s’emparer du gouvernorat d’Idleb et à utiliser les civils comme boucliers humains.

Lors d’une séance tenue par le Conseil de sécurité sur la situation au Moyen-Orient, Jaafari a dit : « Dans un moment où certains pays membres du CS œuvrent pour entraver les efforts déployés par l’Etat syrien et ses alliés pour lutter contre les deux réseaux terroristes « Daech et Front Nosra » à Idleb et dans sa banlieue, un certain nombre de ces pays se sont dits fiers d’une opération présumée à Idleb qui a mené au meurtre du chef du réseau terroriste « Daech », Abou Bakr al-Baghdadi, avec un certain nombre de chefs du réseau ». « Cette prétention confirme qu’il est du devoir de l’Etat syrien de sauver les citoyens à Idleb », a ajouté Jaafari.

Jaafari a appelé tous les pays membres du Conseil de sécurité à respecter la souveraineté, l’unité et l’intégrité territoriale de la Syrie en se basant aux principes du droit international, aux dispositions de la charte de l’ONU et aux résolutions du Conseil relatives à la situation en Syrie.

En outre, Jaafari a affirmé que le Conseil de sécurité doit assumer ses responsabilités pour mettre fin à la présence illégale des forces étrangères sur les territoires syriens et pour obliger les pays qui continuent à soutenir le terrorisme et à piller le pétrole pour qu’ils cessent à le faire.

Jaafari a de même souligné l’importance de la levée immédiate des mesures coercitives unilatérales imposées au peuple syrien, faisant savoir que les efforts déployés par l’Etat syrien, ses établissements et ses partenaires à l’action humanitaire, comme le Croissant-Rouge arabe syrien, sont le paramètre fondamental dans l’amélioration de la situation humanitaire.

Jaafari a enfin appelé à la coopération avec l’Etat syrien en tant que partenaire fondamental dans les deux domaines, humanitaire et du développement, loin de toute condition politique préalable ou diktat rejeté ou tentatives de chantage qui visent à entraver les efforts du processus de la reconstruction et du retour des personnes déplacées.

Razane

Check Also

Tués et blessés parmi les mercenaires de l’occupant turc dans l’explosion d’un motocycle à l’ouest de Ras Ain

Hassaké-SANA / Un motocycle piégé a explosé dans le village de Charka au sud-ouest de …