Le ministère russe des AE : L’action de la mission d’établissement des faits sur l’usage présumé d’agents chimiques à Douma incluent de graves lacunes

Moscou – SANA/ Le ministère russe des Affaires étrangères a réaffirmé que l’action de la mission d’établissement des faits sur l’usage présumé d’armes chimiques en Syrie incluent de graves lacunes, soulignant que cette question constitue une violation des normes de la Convention sur les armes chimiques.

Cité par l’agence de presse russe ‘’Tass’’, le ministère russe des Affaires étrangères a précisé aujourd’hui dans son communiqué que les rapports de la mission sont basés sur des preuves obtenues à distance par des groupes opposés au gouvernement syrien, tandis que les informations fournies par les autorités officielles en Syrie ont été ignorées, faisant savoir que les enquêtes ont lieu sans prendre en compte les mesures stipulées dans la Convention sur les armes chimiques.

“Le rapport des experts qui doute de l’action de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) lors de l’élaboration du rapport sur l’attaque chimique présumée à Douma devrait inciter la direction de l’OIAC à examiner les véritables raisons de sa division”, selon le communiqué.

D.H./ R.B.

Check Also

Le ministère russe de la Défense: Les terroristes du « Front Nosra » ont mené 29 attaques dans la zone de désescalade à Idleb

Idleb-SANA/ Le ministère russe de la Défense a déclaré que les réseaux terroristes, qui se …