Le communiqué final clôturant la rencontre syndicale internationale : Lancement d’une compagne mondiale pour briser l’embargo imposé à la Syrie

Damas-SANA/Les participants à la 3ème rencontre syndicale ouvrière internationale pour la solidarité avec les ouvriers et le peuple syriens ont décidé de lancer une campagne syndicale mondiale pour briser l’embargo économique imposé aux ouvriers et au peuple en Syrie, affirmant leur solidarité absolue et leur coopération dans toutes les instances syndicales internationales pour réaliser cet objectif.

Les participants à la rencontre ont souligné la nécessité d’élargir la coopération entre tous les pays pour la lutte contre le terrorisme sous ses différentes formes économique, intellectuelle et culturelle, et de sécher les sources de son financement.

Les participants ont réaffirmé la solidarité des ouvriers de leurs pays avec les ouvriers et le peuple de la Syrie et la poursuite de l’appui à leur lutte nationale contre les politiques et les violations des forces impérialistes, sionistes et réactionnaires.

Les participants à la rencontre ont affirmé leur solidarité avec les ouvriers et les peuples des pays faisant face au terrorisme et à l’embargo injuste, réclamant aux organisations de la Communauté internationale, dont à la tête l’Organisation arabe du travail et l’Organisation internationale du Travail, d’élargir leur contribution au traitement des effets de l’embargo et des mesures économiques coercitives unilatérales.

Les participants ont condamné l’exploitation inhumaine par certains gouvernements de la question des déplacés et des expatriés syriens, tout en dénonçant les tentatives de certains pays soutenant le terrorisme d’entraver le retour des déplacés syriens à leur foyer.

Le communiqué a condamné les pratiques agressives commises par la milice de FSD, soutenue par l’ennemi américain et sioniste et la complicité du régime réactionnaire d’Erdogan d’établir une /zone sûre/ dans le désert syrien, «ce qui constitue une violation flagrante de la souveraineté de la Syrie », a ajouté le communiqué qui a réclamé la fermeture de toutes les bases militaires américaines et turques sur les territoires syriens et le retrait des forces étrangères illégitimes.

Les participants à la rencontre ont rendu hommage à la Syrie, à l’armée syrienne, aux forces alliées qui combattent le terrorisme et à la lutte de la classe ouvrière mondiale contre les politiques de mondialisation capitalistes barbares qui violent les droits des ouvriers et les intérêts des pays et des peuples.

Ils ont salué les ouvriers et les syndicalistes syriens qui restaient fermes sur leur terre et dans la position de leur travail malgré la situation catastrophique causée par le terrorisme.

Les participants ont enfin appelé à la formation d’une commission de suivi chargée de poursuivre l’exécution des recommandations et des décisions de la rencontre et d’élargir le cycle des amis de la Syrie dans les instances régionales et internationales.

 

Raghda Bittar

Check Also

L’éphéméride du 18 septembre

Damas – SANA / Ci-après l’éphéméride du 18 septembre: – 1180 : Mort de Louis VII, …