Les étudiants de Hassaké refusent les méthodes scolaires imposées par les milices de FDS et commencent le nouvel an scolaire dans les écoles gouvernementaux

Hassaké – SANA / Avec le début du nouvel an scolaire, les étudiants du gouvernorat de Hasaské se sont rentrées avec des pas fermes à leurs écoles gouvernementales qui enseignent les méthodes du ministère de l’éducation dans les villes de Hassaké et Qamichli, et ce après que les milices séparatistes de FDS soutenus par les Etats-Unis ont imposé leurs propres méthodes scolaires non arabes.

Le correspondant de SANA a rencontré plusieurs étudiants qui se rendent à leurs écoles au centre-ville de Hassaké et qui souffrent pour arriver à leurs écoles loin de leurs maisons après que les milices de FDS avaient fermé leurs écoles.

Certains habitants des quartiers qui sont loin du centre-ville avaient assuré des différents moyens de transport à leurs enfants pour se rendre aux écoles gouvernementaux et apprendre les méthodes scolaires formelles.

La direction de l’éducation à Hassaké a pris toutes les mesures nécessaires pour entamer le nouvel an scolaire et contenir tous les étudiants dans tout le gouvernement, dont le nombre arrive à 86179 étudiants.

La direction a ouvert 15 complexes écoliers dans la ville de Hassaké et 14 autres dans la villes de Qamichli et créer 600 salles de classes et restauré 28 écoles endommagées pour contenir le nombre accru d’étudiants venant des localités et des villages de Hassaké et Qamichli.

L.A.

Check Also

L’éphéméride du 18 septembre

Damas – SANA / Ci-après l’éphéméride du 18 septembre: – 1180 : Mort de Louis VII, …