La délégation de l’Assemblée du Peuple participe à New York à la séance du Forum parlementaire

New York-SANA/Une délégation de l’Assemblée du Peuple a participé hier au siège des Nations unies à New York à la séance principale du forum parlementaire qui se tient en marge du forum politique de haut niveau pour le développement durable.

La séance a notamment porté sur le rôle des parlements dans la mise à exécution de l’agenda de l’an 2030 pour le développement durable et les défis et obstacles principaux auxquels font face les pays et les peuples qui œuvrent pour parvenir au développement économique et social.

La présidente de l’Union interparlementaire, Guabriela Barron, a affirmé, à l’ouverture de la séance, que la réalisation des objectifs du développement durable est un processus de partenariat qu’assument les gouvernements, tandis que les parlements assument la responsabilité du développement et de la modernisation des législations, soulignant l’importance d’établir des vrais partenariats avec les secteurs privés, académiques et d’enseignement.

Dans son intervention, le membre de l’Assemblée du Peuple, Mme Sanaa Abou Zeid, a mis l’accent sur le rôle des parlementaires qui représentent les droits, les besoins et les aspirations des peuples pour la réalisation de la paix , de la stabilité et de la prospérité qui servent de bases principales pour l’exécution des objectifs du développement durable de l’agenda 2030.

Abou Zeid a indiqué que la Syrie était, avant la guerre terroriste, l’un des premiers pays qui s’engagent au plan du développement national global pour la réalisation du développement sous ses différentes dimensions sociale, économique et d’environnement.

Elle a ajouté que la guerre terroriste déclenchées contre la Syrie avait causé des dégâts dans les secteurs de la production, parallèlement avec l’imposition par certains gouvernements de mesures économiques coercitives unilatérales et illégales au peuple syrien.

Abou Zeid a souligné le souci de l’Etat syrien, à l’ombre des circonstances difficiles en raison de la guerre terroriste, de répondre aux besoins essentiels des citoyens et de sauvegarder la stabilité, affirmant, en même temps, que la poursuite de l’occupation du Golan syrien occupé par l’occupant israélien constitue un obstacle principal devant la réalisation du développement économique et social pour le peuple syrien.

Abou Zeid a appelé à établir une coopération internationale équilibrée et efficace en vue de réaliser les objectifs principaux pour le développement en l’an 2030.

Elle a enfin affirmé que les mesures économiques coercitives unilatérales, le soutien du terrorisme et l’occupation étrangère menaceront et entraveront tout effort déployé par la Communauté internationale pour la réalisation des objectifs du développement durable auquel aspire tout le monde.

R.Bittar

Check Also

La sélection syrienne d’athlétisme est à la 2e place au Championnat d’Asie de l’Ouest (cadets) avec 15 médailles

Beyrouth – SANA/ La sélection syrienne d’athlétisme a conclu sa participation au Championnat d’Asie de …