L’UNESCO admet l’examen de la levée de la « vieille ville de Damas » de la liste du patrimoine menacé de danger

Bakou-SANA / L’UNESCO, qui tient sa 43e session dans la capitale azérie, Bakou, a admis l’examen de la levée de la « vieille ville de Damas » de la liste du patrimoine menacé de danger.

A cause des crimes terroristes qui avaient visé la « vieille ville de Damas » et un certain nombre de sites inscrits sur le patrimoine menacé de danger, l’UNESCO a décidé en 2013 d’inscrire ces sites sur la liste du patrimoine menacé de danger en vue de faire la lumière sur les dangers qui visent le patrimoine humaine mondial qui représente une valeur universelle pour le monde entier et de mobiliser les efforts pour le protéger.

Dans une déclaration à SANA, Mahmoud Hamoud, directeur des antiquités et des musées, qui prend part aux réunions de l’UNESCO, a indiqué que la décision comprend l’envoi d’une mission pour vérifier la situation de la ville et examiner les mesures techniques et administratives nécessaires pour que l’UNESCO puisse effacer définitivement le site de la liste du patrimoine menacé de danger durant la session prochaine.

A.Ch.

Check Also

Les forces d’occupation turques poursuivent leur agression contre les territoires syriens

Hassaké -SANA /Les forces d’occupation turques et leurs mercenaires des réseaux terroristes ont poursuivi leur …