Le ministère russe de la Défense dément les allégations de Washington sur l’usage d’armes chimiques à Idleb

Moscou-SANA / Le ministère russe de la Défense a démenti les allégations véhiculées par les Etats-Unis, les groupes terroristes et certains médias qui leur appartiennent sur l’usage d’armes chimiques dans la zone de désescalade à Idleb.

Le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, a assuré qu’aucune attaque chimique n’était survenue dans la zone de désescalade d’Idleb le 19 mai en cours comme les Etats-Unis l’avaient prétendue.

« Toutes les tentatives du Département d’Etat américain d’inventer une autre histoire sur les « attaques terroristes » ne sont plus qu’une couverture politique des tentatives des terroristes de déstabiliser la situation à Idleb, d’y provoquer une catastrophe humanitaire et d’obliger le monde à croire en un nouveau mensonge sur des indices de l’usage d’armes chimiques à Idleb », a-t-il fait noter.

Konachenkov a souligné qu’il n’était pas étonnant que le Département d’Etat américain œuvre pour imposer un autre mensonge au monde sur une attaque chimique à Idleb, alors que la seule source et les témoins oculaires de cette attaque présumée sont des terroristes du Front Nosra.

A.Ch.

Check Also

Les habitants du village de Cheikh Hadid dans la banlieue de Hama : Les terroristes ont mis le feu dans nos récoltes par leurs roquettes

Hama-SANA / Simultanément avec la saison de la récolte à Hama, les réseaux terroristes ont …