Le monastère de Saint Moïse l’Abyssin…Destination pour la prière et richesse historique remontant à des siècles

Damas-SANA / Le monastère de Saint Moïse l’Abyssin, situé à 1320 mètres d’altitude du niveau de la mer sur une colline à l’est de la ville de Nabek, remonte au IIe siècle et était une tour construite par les Romains pour observer la route de Damas-Palmyre.

La tour a été transformée au VIe siècle en un monastère, tandis qu’une église y a été construite au XIe siècle en forme de basilique.

Dans une déclaration à SANA, le moine Jihad Youssef a souligné que le monastère était consacré à la prière et à l’accueil des visiteurs, donnant un aperçu exhaustif sur l’histoire du monastère et sur les fresques qui se trouvent dans son église.

Il a fait savoir que les dessins, qui ornementent les murs du monastère, remontaient à trois étapes historiques et avaient chacun son style artistique spécifique.

« La première étape est datée des années s’étalant entre 1058 et 1095 et est caractérisée par l’art hellénistique », a-t-il dit, indiquant que ce qui était resté de cette étape est une fresque du prophète Elie.

Il a ajouté que la 2e étape a été influée par l’art byzantin, faisant noter que deux fresques de cette étape étaient restées, la première sur le baptisme du Jésus-Christ et la 2e sur Saint Siméon le Stylite, en plus des calligraphies en Arabe et du font baptismal antique.

Youssef a ajouté que la majorité des fresques de la 3e étape remontent à l’an 1200 et avaient un style syriaque, dont une sur l’Annonciation de la naissance de Jésus-Christ et une autre est un spectacle sur la résurrection universelle.

A.Chatta

Check Also

L’ambassadeur Ala : Les rapports de la Commission d’enquête internationale continuent à déformer les faits en Syrie

Genève -SANA /L’ambassadeur permanent de la Syrie auprès du bureau de l’ONU et des organisations …